email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

My Little Princess : Isabelle Huppert en mère scandaleuse

par 

My Little Princess : Isabelle Huppert en mère scandaleuse

Clap de fin mercredi prochain en région parisienne après huit semaines de tournage pour le premier long métrage de la cinéaste française d’origine roumaine Eva Ionesco : My Little Princess). Au casting de ce film inspiré par la jeunesse de la réalisatrice et sa relation très particulière avec sa mère, une photographe extravagante célèbre dans l’underground parisien des années 1970, figurent Isabelle Huppert (à l’affiche le 7 juillet dans Copacabana [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), la jeune Anamaria Vartolomei, Georgetta Leahu, Denis Lavant et Louis-Do de Lencquesaing.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cosigné par Eva Ionesco, Marc Chodolenko et Philippe Le Guay, le scénario est centré sur Violetta (Anamaria Vartolomei), dix ans, qui est élevée par sa grand-mère roumaine, Mamie (Georgetta Leahu). Celle-ci est arrivée en France quarante ans plus tôt avec sa fille Hannah, la mère de Violetta (Isabelle Huppert), une photographe fantasque qui subvient plus ou moins aux besoins de la famille grâce au "mécénat" de son ami Ernst (Denis Lavant), peintre célèbre. Un soir, Hannah propose un jeu à sa fille : poser pour elle, maquillée, déguisée. Rapidement les photos plaisent, intriguent, déroutent. Violetta poussée par sa mère, se prend au jeu, devient la petite princesse du milieu branché parisien. Entre, sa vie de jeune star provocante et sa vie de petite fille élevée par Mamie, les repères de Violetta se brouillent, le conte de fée devient souffrance... Et Hannah va de plus en plus loin dans l'audace. Jusqu'au scandale.

Produit par François Marquis pour Les Productions Bagheera, My Little Princess bénéficie d’un budget estimé à 3,7 M€ incluant des coproductions de Love Streams agnès b Productions et de France 2 Cinéma, une avance sur recettes du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC), ainsi que des préachats de Canal + et Ciné Cinéma. La direction de la photographie est assurée par Jeanne Lapoirie. La sortie dans les salles françaises sera pilotée par Sophie Dulac Distribution tandis que les ventes internationales sont encore en négociations.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy