email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Italie

Sharm el Sheikh débarque sur les écrans

par 

Des plages exotiques et des naïades se baignant parmi lesquelles Michela Quattrociocche, Elena Russo et Laura Torris), et pourtant ce n'est pas une classique comédie de Noël à l'italienne. Car Sharm el Sheikh [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
"n'est pas un film comique car il traite de façon légère un sujet sérieux : la perte du travail" explique le réalisateur Ugo Fabrizio Giordani.

Fabio Romano (Enrico Brignano) et son collègue De Pacalis (Maurizio Casagrande) vendent des polices d'assurance jusqu'au jour où un changement au sein de la direction de leur société les met face à une dure réalité : il reste de la place seulement pour l'un d'eux. Pour s'attirer les bonnes grâces du nouveau chef, un typique "petit malin du quartier" (Giorgio Panariello) ayant ses entrées partout, les deux protagonistes pensent bien faire en partant en vacances sur la Mer Rouge avec leurs familles. Et là, entre le désert du Sinai et un bain turc, on ne peut pas échapper aux imbroglios sentimentaux entre les filles, fils et beaux-fils des trois héros (s'ajoute en effet un jeune "nerd" interprété par Gabriele Penteriani).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vu le fond vacancier, la comparaison avec les films de Noël produits par De Laurentiis est inévitable. Mais les acteurs et le réalisateurs n'adhèrent pas à ce rapprochement. "Souvent le comique est un abaissement à des gros-mots et à des allusions de mauvais goût" commente Brignano, et la référence aux nombreux Noël à... (les titres des "cinepanettone" commencent toujours ainsi) semble claire. Ici, en revanche, s'il y beaucoup de peau dénudée (obligatoire, vu le lieu) et de petites mesquineries entre les deux "désespérés" prêts à tout pour garder leur place, il n'y a aucune vulgarité gratuite. Le film cite même Une vie difficile, le chef d'oeuvre de Dino Risi dans lequel l'ex-partisan Alberto Sordi se libérait de toutes les humiliations subies par une gifle bien méritée. Un hommage à la meilleure comédie à l'italienne, de la part d'un réalisateur qui fut assistant d'Ettore Scola.

Produit avec Medusa Film par Marco Poccioni et Marco Valsania pour Rodeo Drive, Sharm el Sheikh sort en Italie le 17 Septembre, distribué par Medusa sur 350 copies.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.