email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France / Allemagne

Marina Hands et Bruno Ganz tournent Sport de filles

par 

Marina Hands et Bruno Ganz tournent Sport de filles

Début lundi prochain du tournage de Sport de filles, le 3ème long métrage de fiction cinématographique de Patricia Mazuy, révélée avec Peaux de vaches (nominé au César 1990 du meilleur premier film) et confirmée avec Saint-Cyr (sélectionné au Certain Regard à Cannes en 2000, Prix Jean Vigo, huit nominations aux César 2001).

Au casting de cette coproduction franco-allemande qui plongera dans l’univers du dressage équestre de compétition et de ses enjeux à travers la trajectoire d'une cavalière figure Marina Hands (César 2007 de meilleure actrice pour Lady Chatterley [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et bientôt à l’affiche de Voyez comme ils dansent de Claude Miller), le célèbre acteur suisse Bruno Ganz (vu récemment dans La disparition de Giulia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christoph Schaub
fiche film
]
et qui recevra en décembre un European Film Award pour l’ensemble de sa carrière) et Josiane Balasko (Le hérisson [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). La direction de la photographie a été confiée à Caroline Champetier (Des hommes et des dieux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par Simon Reggiani avec la collaboration de Patricia Mazuy et de l'entraîneur équestre Patrick Le Rolland, le scénario retrace l’histoire d’une cavalière en quête d’un cheval : son cheval. Révoltée de s’être vu retirer toutes les montures qu’elle a entrainées et portées au sommet, Gracieuse (Marina Hands), fille de paysan, rencontre Franz Mann (Bruno Ganz), entraineur légendaire, et redémarre à zéro dans le dressage. Franz, aujourd’hui cynique et usé, dirige le domaine d’une riche propriétaire. Mais lorsque Gracieuse croit avoir enfin trouvé son cheval, elle réalise que le talent n’est rien face aux intérêts personnels et aux enjeux financiers.

Produit par Grégoire Debailly (Lazennec et Associés) et Gilles Sandoz (Maïa Cinéma), Sport de filles est coproduit par la société allemande Vandertastic et par Arte France Cinéma. Soutenu par l’avance sur recettes du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) et par la région Centre, le film aussi été préacheté par Canal + et Ciné Cinéma. Les huit semaines de tournage se dérouleront dans la région Centre, en Basse-Normandie et en Allemagne. La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par Le Pacte.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.