email print share on facebook share on twitter share on google+

PRIX Belgique

La course aux Magritte est lancée

par 

La course aux Magritte est lancée

C’est officiel : le cinéma belge francophone va enfin avoir ses prix ! Depuis que les Prix Joseph Plateau ont cessé d’exister en 2006, les films belges francophones devaient se contenter de jolis strapontins chez leurs voisins français des César. Un manque de reconnaissance nationale pour un cinéma pourtant célébré à l’international, on n’était pas loin du comble. En créant les Magritte, l’Académie André Delvaux va mettre un terme à cette anomalie. Ces prix concerneront essentiellement les films belges francophones. L’Académie n’exclut pas une « nationalisation » de la cérémonie, mais la création récente des Prix du cinéma flamand (remis à Ostende mi-septembre) laisse planer un fort doute sur cette possibilité.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’Académie, composé de professionnels appelés à s’inscrire, remettra pas moins de 18 prix ! On peut s’interroger, face au nombre relativement élevé de catégories (à peu près autant que de films « majoritaires » francophones produits chaque année !), sur l’allure qu’aura le palmarès : raz-de-marée ou saupoudrage ? Notons cependant que les films « minoritaires » sont éligibles pour tous les prix, sauf celui du meilleur film. Le public sera également sollicité, puisqu’il remettra également un prix.

Le public, justement, est au cœur de cette opération. La création de ces prix s’inscrit dans une volonté globale de valoriser les films belges francophones auprès de leur public, qui trop souvent en a une image stéréotypée. Si les spectateurs étrangers « goûtent » la diversité du cinéma belge, le public belge, lui, reste assez réticent. De fait, les Magritte seront l’occasion d’une belle opération de communication, afin de mettre en avant la créativité et le talent des professionnels de l’audiovisuel belge. "J'ai l'intime conviction que donner le goût du cinéma belge aux francophones de Belgique passe immanquablement par un resserrement des liens entre le public et les artistes. Cette première cérémonie sera l'occasion de faire vibrer le cœur des Wallons et des Bruxellois pour les artistes et les professionnels de ce secteur", a d’ailleurs déclaré la Ministre de l’audiovisuel Fadila Laanan. Les Magritte seront remis le 5 février 2011 à Bruxelles, et la cérémonie sera retransmise en direct à la télévision.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.