email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

Un cinéma vivant à Mannheim-Heidelberg

par 

Un cinéma vivant à Mannheim-Heidelberg

La 59ème édition du Festival international de Mannheim-Heidelberg a débuté hier avec la projection de La vida de los peces, de l'ancien lauréat du festival Matías Bize. Jusqu'au 21 novembre, l'événement proposera comme de coutume des films de jeunes auteurs, pour la plupart inédits, choisis au fil de l'année parmi un millier de candidats pour être présentés à environ 1000 professionnels, aux médias et à environ 60 000 spectateurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les quinze titres de la Compétition internationale figurent neuf productions européennes : les films britanniques Just Inès de Marcel Grant et Kandahar Break de David Whitney, La casa sulle nuvole [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Claudio Giovannesi (Italie), Planes para manaña [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Juana Macías (Espagne), Win/Win [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jaap van Heusden (Pays-Bas), Farewell - The Ballad of a Lucky Man de Tomas Donela (Lituanie), When the Day is Done de Maiju Ingman (Estonie), Hold Me Tight [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Kaspar Munk (Danemark) et Pure [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lisa Langseth (Suède).

Découvertes internationales, l'autre section centrale du festival, non compétitive, propose dix titres dont Letters From the Desert (Eulogy to Slowness) de l'Italienne Michela Occhipinti, le film belge Marieke, Marieke [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sophie Schoukens, Motel Nana du Serbe Predrag Velinović, le titre tchèque Men in Rut de Robert Sedlácek et le film collectif Some Other Stories [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, coproduit par tous les pays anciennement yougoslaves et l'Irlande.

On peut citer parmi les autres sections du festival le volet documentaire "Pretty Real" (qui présentera notamment le film récompensé à Cannes Armadillo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Janus Metz, réalisateur de…
fiche film
]
du Danois Janus Metz), la section destinée aux enfants, la sélection de classiques et les projections de minuit gratuites, dédiées au court métrage.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy