email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Drogue et exclusion sociale pour Stalingrad Lovers

par 

Drogue et exclusion sociale pour Stalingrad Lovers

Vendredi dernier se sont terminées à Paris les huit semaines de tournage du premier long métrage de fiction de la documentariste Fleur Albert : Stalingrad Lovers. Au casting ce film explorant les thèmes de la drogue et de l’exclusion sociale figurent Jean-Patrick Koné, Mehdi Kadri, Jean-Paul Edwiges, Carole Eugenie, Eric Ebouaney, Françoise Le Plenier et Lionel Codino.

Ecrit par la réalisatrice, Laurent Roth et Olivier Volpi, le scénario démarre sur le décès de Medhi, mort de la rue, toxicomane. Isaïe, son ami, lui a fait une promesse : en cas de malheur, faire revenir son corps au pays, le Sénégal, et recouvrer ses créances auprès de ses clients du quartier populaire parisien de la Goutte d’Or. Pour mener son dessein à bien, Isaïe qui occupe un squat près des voies ferrées, recrute et s’organise...

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Produit par Stéphane Jourdain pour La Huit Productions, Stalingrad Lovers bénéficie d’un budget d’environ 1,7 M€ incluant une avance sur recettes du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC), une aide de 384 000 euros de la région Ile-de-France et un préachat de CinéCinéma. Le projet a été développé avec le soutien de Centre Images, du Programme Media, de la Procirep et de la Maison de l'Image de Basse-Normandie. Distribution France et ventes internationales sont en négociations.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy