email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie

The Infidel, un "Homer Simpson" musulman à Turin

par 

"La comédie est la meilleure manière d'aborder des thèmes dangereux comme les conflits religieux, de dédramatiser les absurdités et d'éteindre les tensions", mais peut-on rire de l'intégrisme islamiste ? The Infidel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, deuxième film de Josh Appignanesi, en compétition à Turin, prouve que oui.

Il le fait en grande partie grâce au corpulent Mahmud (l’irrésistibile Omid Djalili), qui n'est pas exactement un musulman parfait : il boit, ne jeûne pas pendant le Ramadan et va rarement à la mosquée. Son fils, qui souhaite épouser la femme qu'il aime, doit pour cela obtenir la "bénédiction" du parrain de cette dernière, une sorte de Ben Laden qui n'est pas prêt d'approuver le fils d'un infidèle. Ce n'est pas un problème : un cours accéléré de Coran et l'affaire est faite, pense Mahmud. À un détail près : en explorant la vieille correspondance de sa mère, Mahmud trouve son certificat d'adoption, et il se trouve qu'il est... juif.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Suit une farce endiablée, entre leçons de Talmud (des cours peu "orthodoxes" dispensés par un chauffeur de taxi désenchanté, le Richard Schiff de West Wing), divertissement sur le thème du "melting pot" et satire sur les religions ("Que fait un juif bouddiste ? Il renonce aux biens matériels mais garde les reçus !").

"Je ne me moque de personne, précise Appignanesi, mais j'ironise sur le mauvais usage qu'on fait trop souvent de la religion". Il y parvient bien, grâce à l'énergie contagieuse de son "Homer Simpson musulman", qui a su convaincre un public mélangé – "les musulmans comme les juifs, qui ont apprécié l'intervention de l'humour yiddish". Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ce n'est pas tout à fait le cas, car, précise le réalisateur, "Israël est un des rares pays où le film n'a pas été acheté et au Moyen-Orient, il ne circule que dans les festivals, ayant été censuré pour la distribution".

The Infidel, produit par Slingshot, Met Film et Ombadsman, sera distribué en Italie par Mikado. Les ventes internationales du film sont gérées par The Salt Company.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy