email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

Nouveaux espoirs pour les Sofica

par 

Après l’inquiétude suscitée début décembre par l’annonce de l’arrêt de plusieurs sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, la publication de la liste des Sofica agréées cette année par la Direction Générale des Impôts se révèle une excellente surprise.
Habituellement fixé à 46 millions d’euros par an, le montant de la collecte de fonds autorisée en 2002 s’élèverait à 48,23 millions d’euros, grâce à l’émergence de nouveaux investisseurs dans un système d’incitation fiscale qui a aidé au financement de plus de 60 films en 2001.
Au total, sur les sept Sofica agréées, trois intervenants font leurs débuts : Charentes Images lancée par la région Poitou-Charentes investira 7 millions d’euros au second semestre 2003 dans des films TV et cinéma, Millifin fondée par le spécialiste de l’animation Millimage pourra lever 7 millions d’euros, et Uniétoile créée par la Banque SanPaolo avec l’aide des producteurs Thierry Wong et Pierre Forette consacrera 5 millions d’euros au cinéma.
Les quatre autres Sofica en activité sont des récidivistes : Cofimages participe pour la 15e fois avec un agrément de 9,15 millions d’euros, Sogécinéma orientera ses 6 millions d’euros vers la production cinématographique, Natexis Banques Populaires Images investira 8 millions d’euros et Valor 6 injectera 6,08 millions d’euros dans l’audiovisuel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy