email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

Hausse de la taxe vidéo pour le cinéma

par 

Le Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin a profité de la réception organisée lundi 20 janvier à Matignon en l’honneur du 5e Rendez-Vous d’ Unifrance pour annoncer une modification de la taxe vidéo. Une décision qui va rapporter 30 à 40 millions d’euros supplémentaires destinés au financement du cinéma français.
Actuellement calculée sur le prix de vente des éditeurs à la distribution, la taxe sur les cassettes vidéo et DVD prendra désormais comme base le prix de vente final au consommateur. Un changement entraîné par le développement rapide du marché de la vidéo et par la nécessité de diversifier les sources de financement du 7e art dans l’Hexagone.
Au-delà de cette annonce, Jean-Pierre Raffarin a lancé un vibrant hommage au cinéma qui « a un rôle particulier parce qu'il est un espace de création et parce qu'il est un ambassadeur de l'esprit français dans le monde», proposant que «dans les grandes manifestations internationales, dans les déplacements du président de la République, le monde du cinéma soit présent et puisse s'exprimer». Un message bien reçu par tous les professionnels du cinéma présents : Jeanne Moreau, Isabelle Huppert, Jean Rochefort, Régis Warnier, Jacques Perrin, Claude Lelouch...

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy