email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

Une page de l’histoire d’Europacorp se ferme

par 

Une page de l’histoire d’Europacorp se ferme

La démission entérinée hier de Pierre-Ange Le Pogam, cofondateur d’ EuropaCorp, suite à des divergences sur le nouvel organigramme de la société, fait entrer la structure de Luc Besson dans une nouvelle étape de son histoire démarrée en 2000. Le partant qui entend bien créer sa propre entité de production conserve pour l’instant ses actions EuropaCorp (8 % contre 62 % détenus par Besson et 23 % environ cotés en Bourse). Cette démission est un épisode supplémentaire du turn-over (accéléré en 2010) des dirigeants d’EuropaCorp depuis son entrée en Bourse en 2007 sur fond de difficultés conjoncturelles puisque le semestre mars - septembre 2010 s’est clôturé sur un chiffre d’affaires à la hausse (+21,4% à 57,2 M€), mais également sur une perte de 3,3 M€.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

EuropaCorp tentera de reprendre la main à l’European Film Market de la 61ème Berlinale (du 10 au 20 février 2011) avec en tête du proue de son line-up Dans la lumière (The Lady) de Luc Besson avec au casting Michelle Yeoh et David Thewlis. Le scénario signé par Rebecca Frayn retrace la vie de la célèbre héroïne de la lutte pour la démocratie en Birmanie, Aung San Suu Kyi, et de son mari Michael Aris.

A Berlin, EuropaCorp misera également sur La source des femmes (The Source) de Radu Mihaileanu, actuellement en post-production. Interprétée par Leila Bekti et Hafsia Herzi, le film a pour cadre un petit village du Maroc où la quête de l’eau à la source revient traditionnellement aux femmes. L’une d’entre elles, enceinte, chute en revenant de la source et les femmes lancent une grève du sexe afin d’obtenir davantage de dignité dans leur condition. Produit par Oï Oï Oï Productions et Elzévir Films bénéficie de coproductions de France 3 Cinéma et EuropaCorp, des Belges de CCE, des Italiens d’Indigo Film et du Maroc, mais aussi du soutien d’Eurimages.

Des premières de marché seront aussi au rendez-vous pour Un baiser papillon (Butterfly Kiss) de Karine Silla avec au casting Vincent Perez, Valeria Golino, Elsa Zylberstein, Nicolas Giraud, Jalil Lespert et Cécile de France (production Thelma Films, coproduction France 2 Cinéma, sortie France le 2 mars) et Hallal police d'Etat de Rachid Dhibou. Au menu des projections figurent aussi Un balcon sur la mer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nicole Garcia, L’homme qui voulait vivre sa vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Eric Lartigau et Les petits mouchoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Guillaume Canet A noter aussi au line-up en post-production Colombiana d’Olivier Megaton et en production le long de science-fiction Lock out du duo irlandais James Mather - Stephen St. Leger (en production) et deux films d’animation en 3D relief : Un Monstre à Paris de Bibo Bergeron et La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu et Stéphane Berla.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy