email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2011 Marché / France

L’EFM dans le viseur de Pyramide

par 

Au-delà de State of violence de Khalo Mtanabe, coproduction associant Afrique du Sud et France sélectionnée au Forum de la Berlinale (du 10 au 20 février 2011), la société française de ventes internationales Pyramide entend bien profiter de l’European Film Market pour négocier sur plusieurs titres en post-production ayant de très bonnes chances de figurer en vitrine dans les prochains grands festivals.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’équipe d’Eric Lagesse et Yoann Ubermulhin dévoilera en effet un trailer pour Elena du Russe Andrey Zvyagintsev (Lion d’Or à Venise en 2003 avec Le retour et en compétition à Cannes en 2007 avec Le bannissement qui remporta le prix d’interprétation masculin), un footage pour Les hommes libres d’Ismaël Ferroukhi avec Tahar Rahim en tête d’affiche (article), et vendra sur scénario L’Empire de Bruno Dumont (news), Un fils perdu de Philippe Faucon (article) et Ici-bas de Jean-Pierre Denis (article).

Pyramide complètera aussi à Berlin les ventes Angèle et Tony [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Alix Delaporte (lire l’article et le compte-rendu de la projection vénitienne) qui a fait de très bons débuts en salles en France et qui a déjà été acquis pour l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni, le Portugal, l’Autriche, le Benelux, la Bulgarie, la République Tchèque, le Danemark, la Hongrie, la Slovaquie, la Suisse, l’Amérique Centrale, la Colombie, l’Equateur, l’Australie, la Chine, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et le Canada.

Jimmy Rivière [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Teddy Lussi-Modeste
fiche film
]
de Teddy Lussi-Modeste (news - Prix du public au récent Festival Premiers Plans d’Angers) sera également projeté au marché où Pyramide continuera à vendre des films comme Le voyage du directeur des ressources humaines d’Eran Riklis (déjà acquis par 30 territoires), Un homme qui crie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mahamat Saleh-Haroun (prix du Jury à Cannes et acheté pour 21 territoires), Naomi de Eitan Zur ou encore La belle endormie de Catherine Breillat.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy