email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCARS 2011 Royaume-Uni

Le discours d'un roi règne en maître aux Oscars

par 

Le discours d'un roi règne en maître aux Oscars

On dit souvent que les films "à handicap" ont tendance à gagner aux Oscars, de même que les titres sur la famille royale britannique. C'est donc sans grande surprise que Le discours d'un roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Tom Hooper
fiche film
]
, doté de ces deux attributs, a triomphé à la 83ème cérémonie des Academy Awards.

Colin Firth a gagné, comme on s'y attendait, l'Oscar du meilleur acteur, Tom Hooper celui du meilleur réalisateur, David Seidler celui du meilleur scénario original et le film lui-même a remporté l'Oscar suprême, celui du meilleur film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans les coulisses, après avoir reçu sa statuette, Firth a dit : "Naturellement, les orthophonistes et les gens qui ont des difficultés d'élocution ont bien réagi au film, ce qui est très important pour moi qui reçois ce genre de feedback parce que ce que nous faisons est très souvent, légitimement du reste, vu comme totalement frivole. Je pense aussi que la frivolité est très importante, mais c'est un tout autre sujet. Le fait est que le film aborde quelque chose auquel certaines personnes se rattachent et leur a de fait donné l'impression qu'ils ont été entendus pour la première fois. C'est probablement ce qui compte le plus pour moi. Je ne pense pas que le film envoie un message à proprement parler, mais il met en lumière quelque chose qui en avait bien besoin".

Hooper a quant à lui déclaré : "Je sais qu'il est de bon ton cette année de remercier les maman, mais dans mon cas c'est un peu différent : en 2007, ma mère, qui est une Australienne installée à Londres, a été invitée par des amis et compatriotes dans un petit théâtre anonyme pour écouter la lecture d'une pièce non-représentée ni répétée intitulée The King’s Speech. Elle n'avait jamais été invitée à une lecture de pièce de sa vie et a failli ne pas y aller parce que ça ne lui paraissait pas très prometteur, mais heureusement qu'elle a fini par dire oui : dès qu'elle est rentrée chez elle, elle m'a appelé et m'a dit : 'Tom, je crois que j'ai trouvé ton prochain film'. Alors ce soir je lui rend hommage. La morale de l'histoire est qu'il faut écouter sa maman".

L'acteur britannique Christian Bale a remporté l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour The Fighter. In a Better World [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de la Danoise Susanne Bier, a été élu meilleur film en langue étrangère.

Liste complète des lauréats

Meilleur acteur dans un premier rôle
Colin Firth (Le discours d'un roi)

Meilleure actrice dans un premier rôle
Natalie Portman (Black Swan)

Meilleur réalisateur
Tom Hooper (Le discours d'un roi)

Meilleur film
Le discours d'un roi - prod. Iain Canning, Emile Sherman et Gareth Unwin

Meilleur acteur dans un second rôle
Christian Bale (The Fighter)

Meilleure actrice dans un second rôle
Mellisa Leo (The Fighter)

Meilleur scénario original
David Seidler (Le discours d'un roi)

Meilleur scénario d'adaptation
Aaron Sorkin (The Social Network)

Meilleurs décors
Robert Stromberg et Karen O’Hara (Alice au pays des merveilles)

Meilleure photographie
Wally Pfister (Inception)

Meilleur court métrage d'animation
The Lost Thing - Shaun Tan et Andrew Ruhemann

Meilleur long métrage d'animation
Toy Story 3 - Lee Unkrich

Meilleur film en langue étrangère
In a Better World de Susanne Bier (Danemark)

Meilleure bande originale
Trent Reznor et Atticus Ross (The Social Network)

Meilleur mixage son
Lora Hirschberg, Gary A. Rizzo et Ed Novick (Inception)

Meilleur montage son
Richard King (Inception)

Meilleurs maquillages
Rick Baker et Dave Elsey (The Wolfman)

Meilleurs costumes
Colleen Atwood (Alice au pays des merveilles)

Meilleur court métrage documentaire
Strangers No More - Karen Goodman et Kirk Simon

Meilleur court métrage
God of Love - Luke Matheny

Meilleur long métrage documentaire
Inside Job - Charles Ferguson et Audrey Marrs

Meilleurs effets spéciaux
Paul Franklin, Chris Corbould, Andrew Lockley et Peter Bebb (Inception)

Meilleur montage
Angus Wall et Kirk Baxter (The Social Network)

Meilleure chanson originale
"We Belong Together" (Randy Newman, Toy Story 3)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.