email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Les coproductions internationales en pleine ascension

par 

Avec 118 coproductions avec 36 pays sur les 261 longs métrages agréés en 2010 (contre 93 l’année précédente), l’industrie cinématographique française atteint un niveau très élevé d’ouverture internationale selon le bilan dévoilé hier par le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC). Au total, 692,44 M€ (+52,9%) ont été consacrés au financement de ces films incluant 60 coproductions majoritaires françaises (+15) et 58 minoritaires (+10).

Avec 39 films (28 coproductions majoritaires françaises et 11 minoritaires) contre 21 en 2009, la Belgique s’impose comme le partenaire ultra-privilégié de la production hexagonale. Pourtant, le tax shelter belge ne semble pas l’unique moteur de ses liens selon une enquête spécifique du CNC qui a analysé l’évolution sur cinq ans des coproductions avec la Belgique et le Luxembourg (5 coproductions avec la France en 2010) montées sans le crédit d’impôt français : un phénomène qui concerne seulement 12 des 44 coproductions franco-belges et franco-luxembourgeoises agréées en 2010.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’Italie pointe à la seconde place des pays partenaires avec 27 coproductions (sept majoritaires françaises, 14 minoritaires et six strictement financières), suivie par l’Allemagne (23 coproductions dont 10 majoritaires et 13 minoritaires). Se distinguent aussi le Canada (10 coproductions au total), l’Espagne (neuf coproductions dont sept minoritaires et deux financières) et la Suisse (9). A noter aussi deux coproductions minoritaires avec le Royaume-Uni, la Suède et le Danemark.

Parmi les effets collatéraux de la progression des coproductions figure une accélération des délocalisations de tournage des coproductions majoritaires françaises : + 33,1 % en 2010 contre + 12,2% pour les jours de tournage en France.

Parmi la liste coproductions minoritaires françaises 2010 brillent des films signés Lars von Trier, les frères Dardenne, Paolo Sorrentino, Nanni Moretti, Emmanuele Crialese, Aki Kaurismaki, Ken Loach, Wim Wenders, Iciar Bollain, Alex de la Iglesia, Ulrich Seidl, Malgozata Szumowka, Emily Atef ou encore Marian Crisan.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy