email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FRÉQUENTATION Espagne

La part de marché du cinéma espagnol descend à 12,1% en 2010

par 

L'ICAA (Institut de la cinématographie et des arts audiovisuels a publié les chiffres officiels concernant le cinéma espagnol en 2010. Tous décevants qu'ils soient, ils restent un peu meilleurs que les résultats annoncés par d'autres sources non-officielles il y a quelques semaines. Il n'en reste pas moins que la production espagnole a perdu 4,5 millions de spectateurs par rapport à 2009 pour n'en enregistrer que 12,9 millions, ce qui représente une chute de 25%. En termes de parts de marché, le cinéma espagnol a perdu 3,4 points, passant de 15,5% en 2009 à 12,1% en 2010.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

2010 n'a pas été une bonne année de manière générale pour le cinéma en Espagne : les cinémas de toutes les nationalités ont perdu des spectateurs. En 2009, 110 millions d'entrées ont été vendues ; en 2010 elles n'ont été que 101,5 millions, soit 8,5 millions de moins. On observe à partir de ces chiffres que la moitié des spectateurs qui ont déserté les salles en 2010 ont déserté des productions espagnoles.

Pour ce qui est des titres ibériques les plus vues, les chiffres sont sans surprises. On trouve en tête du classement Tres metros sobre el cielo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fernando González Molina (8,4M €), suivi de Los ojos de Julia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Guillem Morales (6,8M) et Que se mueran los feos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nacho García Velilla (6,7M). L'élément le plus révélateur de la domination écrasante du cinéma américain (plus de 70% de part de marché) est qu'aucun de ces trois titres (pourtant bien faits et réalisés pour le grand public) n'a dépassé le 18ème rang du classement général.

Tout semble cependant indiquer que l'année 2011 sera meilleure pour le cinéma espagnol. Pour commencer, un film à lui seul a remporté un succès qui aurait suffi les autres années pour redresser la situation : en effet, Torrente 4 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Santiago Segura, vient d'établir le record du meilleur lancement de l'histoire du cinéma espagnol, avec plus d'un million d'entrées et 8,4 millions d'euros de recettes en son premier week-end (soit les mêmes recettes que le film espagnol le plus vu de 2010, Tres metros sobre el cielo, pendant toute sa carrière à l'écran). Par ailleurs, les écrans vont bientôt accueillir La piel que habito de Pedro Almodóvar, Lo imposible de J.A. Bayona et Intrusos de Juan Carlos Fresnadillo. Tous les éléments d'une grande année sont réunis.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy