email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2003 EFM

Bilan timidement positif

par 

- Les ventes et les achats de cette édition de l'European Film Market. En attendant le proche American Film Market

Lisez aussi le
Spécial Berlinale

Malgré la menace d’un conflit imminent et la conséquente incertitude du marché, en plus de la proximité de l’American Film Market (19/26 février à Santa Monica), les échanges commerciaux sont allés bon train aux dires du responsable de l’European Film Market de Berlin, Beki Probst.

Les acheteurs ont demandé plus de projections : cela a été vrai surtout pour Bavaria Film International qui a organisé des visions supplémentaires de leurs titres en compétition, en commençant par le film élu meilleur film européen de l’année, Goodbye Lenin ! de Wolfgang Becker et la coproduction sino-allemande (elle aussi primée par le Jury avec le Prix pour la meilleure contribution artistique), Blind Shaft de Li Yang tout comme le succès national, candidat allemand aux Oscars pour le meilleur film étranger, Nowhere in Africa [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Caroline Link.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les absents qui se sont faits remarquer sont les acheteurs et distributeurs d’Asie et d’Amérique Latine qui seront sûrement nombreux à Santa Monica.

Pour preuve que le DVD est en pleine expansion, le marché berlinois a accueilli bon nombre d’acheteurs, spécialement en provenance d’Italie et Espagne, à la recherche de titres (pas forcément récents) pour renflouer leur catalogue.
La société londonienne Capitol Films a vendu le film de Gabriele Salvatores, Io non ho paura [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Gabriele Salvatores
fiche film
]
à la Miramax pour – dit-on – 1,2 millions d’euros, pour les territoires américains, renouant ainsi les liens avec le cinéaste italien avec qui le Studio avait déjà travaillé, menant le film Mediterraneo à la victoire de l’Oscar en 1998. Capitol a aussi vendu le film produit par les frères Almodovar avec El Deseo, Mi vida sin mi (My life without me) de Isabel Coixet aux Etats-Unis.

Le bilan de la française Pathé International est lui aussi positif: Broken Wings dans la section Panorama Spécial a été acheté par l’américaine Sony Pictures Classics.

Films Distribution, qui gère les droits de la trilogie de Lucas Belvaux, a vendu les trois films du réalisateur belge au distributeur américain Magnolia alors que l’allemande The Co-production Office a cédé la coproduction islandaise, Noi albinoi à Palm Pictures.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy