email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Allemagne

Sous toi, la ville enfin sur les écrans

par 

Sous toi, la ville enfin sur les écrans

Sous toi, la ville [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christoph Hochhäusler
fiche film
]
(t.o. Unter dir die Stadt), troisième long métrage de Christoph Hochhäusler (après Le Bois lacté et L’Imposteur), présenté au dernier Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard (lire l'article), sort enfin dans les cinémas d'outre-Rhin, distribué par Piffl (alors que sa sortie française a eu lieu en décembre dernier).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ce drame aux décors froids, produit à Cologne par Heimatfilm, décrit la relation adultère irrésistible et glaciale à la fois qui se noue entre Svenja (bien servie par la performance remarquée de Nicolette Krebitz) et le banquier et homme de pouvoir Roland Cordes (Robert Hunger-Bühler), sous les ordres duquel travaille le mari de Svenja, Oliver (Mark Waschke des Buddenbrooks), mais qui perdra lui aussi le contrôle de ce jeu de pouvoir et de désir qui a pour toile de fond le quartier financier de Francfort.

Buntfilm lance cette semaine sa production Die letzte Lüge de Jonas Grosch, une comédie pascale où l'adultère prend ici des accents vaudevillesques et chantants. Sabotakt présente de son côté sa production Gegengerade de Tarek Ehlail, avec Denis Moschitto et Timo Jacobs, où le retour de l'équipe de football FC St. Pauli en première division est compromis par des démêlés avec la police. La quatrième nouveauté européenne à l'affiche est un autre titre allemand : le documentaire Im Kopfstand zum Glück, où Irene Graef observe des citadins qui pratiquent le yoga (distr. Movienet).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy