email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Hongrie

Titanic maintient le cap dans la tempête

par 

Titanic maintient le cap dans la tempête

Confronté à une brusque suppression de la subvention que lui octroyait l’Etat hongrois depuis sa création en 1994, le Festival International du Film Titanic de Budapest a vu son budget fondre de plus de 30 % à deux semaines seulement du démarrage de sa 18ème édition. La manifestation, la plus importante organisée en Hongrie pour le cinéma international, a néanmoins décidé de maintenir le cap en réduisant de deux jours la durée du festival (du 8 au 16 avril) et en diminuant le volume de la programmation, le nombre d’invitations et les dépenses de promotion. Des décisions drastiques qui n’empêche pas Titanic de proposer un menu de grande qualité avec 52 longs métrages répartis en dix sections incluant notamment des zooms sur les cinématographies scandinaves, française et irlandaise.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sept titres se partagent l’affiche de la compétition internationale, dont quatre longs métrages européens : Carlos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Français Olivier Assayas, Essential Killing [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jerzy Skolimowski
fiche film
]
du Polonais Jerzy Skolimowki, la coproduction slovaquo-tchèque The House [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Zuzana Liová
fiche film
]
de Zuzana Liová et Savage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo suédois Martin Jern - Emil Larsson.

La section French Shoals présentera Poupoupidou [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gérald Hustache-Mathieu, Notre jour viendra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Romain Gavras, Simon Werner a disparu... [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Fabrice Gobert, Pieds nus sur les limaces [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Fabienne Berthaud, Donoma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Djinn Carrénard et Fleurs du mal [+lire aussi :
bande-annonce
interview : David Dusa
fiche film
]
de David Dusa.

Le programme Nordic Lights propose six titres venus de Suède (The Ape [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jesper Ganslandt), Finlande (Bad Family [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Aleksi Salmenperä et Priest of Evil [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Olli Saarela), Norvège (Un chic type [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hans Petter Moland
fiche film
]
de Hans Petter Moland) et Danemark (Juan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Kasper Holten et Submarino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thomas Vinterberg
fiche film
]
de Thomas Vinterberg).

La production irlandaise est à l’honneur dans la section Green Island avec The Fading Light d’Ivan Kavanagh, One Hundred Mornings [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Conor Horgan, Perrier’s Bounty [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ian Fitzgibbon, Savage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Brendan Muldowney, Snap de Carmel Winters et Zonad de John et Kieran Carney.

Pour le frisson, la section The Dark Side projettera le film britannique The Drummond Will d’Alan Butterworth, Il était une fois un meurtre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemand Baran bo Odar et In the Shadows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Thomas Arslan
fiche film
]
de son compatriote Thomas Arslan, mais aussi Vampires [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Belge Vincent Lannoo.

A signaler enfin du côté des documentaires Armadillo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Janus Metz, réalisateur de…
fiche film
]
de Janus Metz et en projection spéciale Morgen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Marian Crisan, sans oublier Five Daughters de la Britannique Philippa Lowthorpe dans la section Best of Raindance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy