email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Espagne

[Rec], la genèse, en tournage à Barcelone

par 

Il y a quatre ans, Filmax a lancé un petit film d'horreur réalisé par un duo qui n'avait jusqu'alors co-réalisé ensemble que OT: La película, sur le phénomène "Opération Triomphe". Il est vite apparu que [Rec] [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaume Balagueró, Paco Plaza
interview : Julio Fernández
fiche film
]
n'était pas qu'un simple film à frissons, notamment grâce à l'impressionnante esthétique conçue par les réalisateurs, Jaume Balagueró et Paco Plaza. Ce petit film, peut-être grâce à l'élan pris au box-office 2007 par un autre récit d'horreur, El orfanato [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, a finalement été vu par près d'1,5 million de spectateurs et réalisé plus de huit millions d"euros de recettes, en plus d'être distribué aux quatre coins du monde.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
EFP hot docs

Après un REC 2 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
un peu moins réussi (860 000 entrées pour 5,25M € de recettes) mais néanmoins au-dessus d'une production espagnole moyenne et bien diffusé à l'étranger, la société dirigée par Julio Fernández a annoncé que la série serait bouclée par deux autres films : un récit des origines intitulé [REC]3 Génesis, réalisé par Plaza seul, et un épilogue lui faisant pendant, [REC]3 Apocalipsis, réalisé par Balagueró.

[REC]3 Génesis est déjà en tournage. Le travail a commencé lundi dernier à Barcelone, entouré du même mystère que le reste de la saga. On ne sait presque rien de la trame du film, conçue par Plaza avec comme co-scénariste Luis Berdejo, hormis le fait qu'elle "retiendra l'essence du premier volet" et qu'elle sera interprétée par Leticia Dolera et Diego Martín.

L'énorme attrait international de la saga reste inchangé : le nouveau film de Plaza a déjà été vendu par Filmax International à une vingtaine de territoires, dont la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les États-Unis et le Japon.

Pour produire le film, Filmax a choisi, comme l'a révélé le quotidien Expansión, de constituer un "Groupe d'intérêt économique" baptisé Rec Génesis et formé par ses filiales Produccions A Fonsagrada et Castelao Pictures, les seules qui aient été épargnées par les créanciers en juillet dernier. Avec un passif de 170 millions d"euros, l'entreprise a en effet dû choisir de se concentrer sur la production et de réduire considérablement ses autres activités.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy