email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Roumanie

Netzer et Negoescu parmi les bénéficiaires des 2,5M € du Centre de la cinématographie

par 

Le Centre national de la cinématographie roumain a annoncé les bénéficiaires de ses aides pour 2011. Les dix longs métrages de fiction (dont trois premiers films) cités ci-dessous, ainsi que trois documentaires, trois courts et quatre films d'animation, vont se distribuer la somme de 2,5M €.

Le soutien le plus important (environ 360 000 €) est allé à Evadarea ("l'évasion"), deuxième long métrage d'Andrei Gruzsniczki. Ce projet, produit par Icon Productions, doit réunir pour être tourné quelques 800 000 €. L'équipe espère commencer le travail à la fin de l'année.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La coproduction franco-roumaine Domnul de la curte, dont le scénario a été co-écrit par le réalisateur Corneliu Gheorghita et Jean Samoullan, a obtenu 330 000 €. Ce film est produit par Ro De Film.

Pozitia copilului ("la position de l'enfant") a reçu 260 000 €. Ce nouveau projet du réalisateur Peter Calin Netzer (Medal of Honor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) a été écrit par Razvan Radulescu. La production est assurée par Hai-Hui Entertainment.

La coproduction hispano-roumaine Noaptea vine in India ("la nuit vient en Inde"), produite par Strada Film, s'est vu allouer 220 000 €. Le scénario est de l'Espagnol Chema Rodriguez et du prolifique scénariste et réalisateur roumain Catalin Mitulescu, qui laissera ici les rènes de la mise en scène à Rodriguez.

Le thriller dramatique By Pass, de Nap Toader (Wedding in Bessarabia, 2010), a reçu 190 000 €.

Mandragora Movies, la société de Bobby Paunescu, a quant à elle obtenu des bourses symboliques, respectivement de 1000 et 840 euros, pour deux coproductions : Diaz, un film scénarisé par Daniele Vicari et Laura Paolucci que Paunescu réalisera lui-même, et Itaker de Toni Trupia, co-écrit par le réalisateur avec Michele Placido (qui l'interprète) et Leonardo Marini (see news).

Deux des premiers longs métrages financés sont des productions Libra Film. Il s'agit de America, venim! ("Amérique, nous voilà") de Razvan Savescu (170 000 €) et de Breaking News de Iulia Rugina (170 000 €). 365 de Revelioane ("365 réveillons") de Paul Negoescu (lire l'article), produit par HiFilm, s'est vu attribuer 120 000 €.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy