email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INSTITUTIONS Italie

La Commission du film Turin-Piémont : dix ans de succès

par 

383 productions, dont 126 longs métrages, un investissement total de près de 290 millions d'euros, 5826 emplois de techniciens, 2099 d'acteurs et 101 371 de figurants : voilà le bilan des dix ans d'activité de la Commission du film Turin-Piémont, une entité parmi les plus solides et fertiles de l'audiovisuel italien, qui a fêté hier son anniversaire sur la Croisette.

Parmi les longs métrages produits avec la contribution de la commission en cette décennie, on peut citer Il divo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicola Giuliano
interview : Paolo Sorrentino
interview : Philippe Desandre
fiche film
]
di Paolo Sorrentino (Prix du jury à Cannes en 2008), Vincere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cannes 2009 Marco Belloc…
interview : Filippo Timi - acteur
fiche film
]
de Marco Bellocchio (8 David de Donatello l'année dernière) et Noi credevamo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mario Martone
interview : Mario Martone
fiche film
]
de Mario Martone (7 David de Donatello cette année). Parmi les titres à sortir dans les prochains qui suscitent le plus d'impatience, on trouve L'industriale de Giuliano Montaldo, sur la crise économique italienne, avec Pierfrancesco Favino, et Breve storia di lunghi tradimenti de Davide Marengo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Cet été verra par ailleurs le début du tournage de Il comandante e la cicogna de Silvio Soldini (qui s'effectuera à Turin et durera six semaines), de Romanzo di una strage de Marco Tullio Giordana, sur les morts lors de l'attentat de la piazza Fontana de Milan, du Dracula en 3D de Dario Argento, du nouveau film de Ficarra & Picone et du téléfilm Il nostro amico Walter d'Enzo Monteleone.

"Cette date anniversaire arrive dans un de nos meilleurs moments", a déclaré Steve Della Casa, le président de la Commission du film Turin-Piémont, qui a lui-même récemment reçu un Nastro d'argento pour sa participation à Noi credevamo, le film le plus primé de l'année 2011. "Je suis content que toutes les autres commissions existantes sur le territoire national nous aient pris pour modèle et profitent de notre savoir-faire pour faire à leur tour leur travail".

On peut aussi noter, enfin, les excellents résultats du Fonds Piemonte Doc, fonds régional pour le documentaire créé en 2007 : 700 propositions ont été examinées par la commission et 216 projets ont été soutenus, dont 82 ont déjàvu le jour et circulé dans nombre de festivals internationaux.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy