email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Espagne

Le cinéma espagnol a reçu 58,8M € des télévisions en 2009

par 

Pendant l'année 2009, le secteur de l'audiovisuel espagnol a reçu de la part des sept diffuseurs émettant au niveau national (Antena 3, Telecinco, TVE, Sogecable, SPTI, Cableuropa et Cosmopolitan) plus de 89 millions d'euros, dont 58,8 millions ont permis de financer les longs métrages de cinéma.

Cet investissement s'inscrit dans le cadre de la loi qui oblige les télévisions qui diffusent des films vieux de moins de sept ans à verser 5% de leurs revenus aux fins de financer des oeuvres audiovisuelles européennes. Sur ces 5%, 3% doivent servir à financer des oeuvres tournées en espagnol ou dans une des autres langues officielles du pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Par rapport à 2008, l'achat de droits a progressé significativement (ils sont passés de 37,9 à 77,4% du total) aux dépens du financement direct (qui est tombé de 62,1 à 22,6%). On note aussi une baisse de 44,7% des investissements dans le cinéma à la faveur des téléfilms (+ 73,17%).

Après l'apparition, il y a onze ans, de l'obligation légale pour les chaînes télévisées d'aider le cinéma, ces dernières ont investi près de 1376 millions d'euros dans les productions cinématographiques et télévisuelles, ce qui dépasse largement les 1261 millions initialement prévus par la loi.

Enfin, le rapport qui fournit ces informations signale que "les investissements des télévisions dans le cinéma espagnol est un élement prioritaire pour maintenir la compétitivité du secteur" et suggère de compléter ces investissements par "des stratégies qui tirent profit des possibilités offertes par la télévision pour promouvoir et faire parler des films financés".

Pour lire le rapport dans son entier en espagnol, cliquer ici.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy