email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Norvège

Trier et Motlys trouvent des financements pour leurs deux ou trois prochains films

par 

Trier et Motlys trouvent des financements pour leurs deux ou trois prochains films

”Après Reprise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
interview : Karin Julsrud
fiche film
]
et Oslo, le 31 août [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joachim Trier
fiche film
]
, Joachim Trier a été nommé réalisateur parmi les plus prometteurs d'Europe, et à en juger sa bonne collaboration avec les producteurs Yngve Sæther et Sigve Endresen, de Motlys, ils forment une constellation en laquelle nous avons confiance pour l'avenir", a commenté Ivar Køhn, responsable de la production à l'Institut du cinéma de Norvège après que ce dernier ait décidé de soutenir leurs deux ou trois prochains films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce genre de financement étalé sur plusieurs titres a vu le jour l'année dernière, pour soutenir le développement de long terme de projets par les sociétés de production locales avec des réalisateurs en particulier. Les premiers lots d'aides sont allés à 4½ Productions (réalisatrice/scénariste : Sara Johnson ; producteur : Turid Øversveen) et Paradox (réalisateur : Erik Poppe ; scénariste : Harald Rosenløw ; producteur : Finn Gjerdrum).

Le dernier long métrage de Trier, Oslo, le 31 août, qui a fait son avant-première mondiale dans la section "Un Certain Regard" de Cannes, a été produit par Motlys et la société de Hans Jørgen Osnes, Don’t Look Now, dont Trier est co-propriétaire. Il en a écrit le scénario avec Eskil Vogt. La même équipe s'occupera de ses prochains films. L'aide de l'État pourra aller jusqu'à 75% du budget de ces titres, ou se situer entre 1,3 et 1,9 millions d'euros.

Trier a trois projets en développement, dont deux productions locales et un drame familial américano-norvégien, Louder than Bombs, également co-écrit avec Vogt, qu'il veut tourner outre-Atlantique en collaboration avec une société de production indépendante locale. Oslo, le 31 août sortira évidemment le 31 août, distribué par Norsk Filmdistribusjon. Les ventes internationales du film sont assurées par la société allemande Match Factory.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy