email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Roumanie

La Roumanie en force à Locarno

par 

La Roumanie en force à Locarno

Deux productions roumaines et une coproduction avec l'Italie ont été sélectionnées cette année au Festival de Locarno (3-13 août), de sorte qu'après la France, la Suisse et les États-Unis, la Roumanie est le pays le mieux représenté dans la course au Léopard d'or.

Parmi les titres roumains présentés, celui qui suscite le plus d'impatience est le deuxième long métrage d'Adrian Sitaru (après Hooked [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adrian Sitaru
fiche film
]
), Best Intentions [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Ce film, produit par HiFilm, Cor Leonis Films et 4Proof Film, est interprété par Bogdan Dumitrache, Natasa Raab et Marian Ralea. Sitaru, producteur de son film, en a également écrit le scénario, qui raconte l'histoire d'Alex, un jeune homme ambitieux soudainement confronté à la maladie de sa mère. Best Intentions a coûté environ 750 000 €, dont 135 000 € ont été fournis par le Centre national de la cinématographie roumain et 110 000 € par Eurimages. Le film sortira sur les écrans roumains à l'automne, distribué par Parada Film. Sitaru a déjà remporté un Léopard d'or en 2007, pour le court métrage encensé Waves.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
sofia_meetings_internal

La deuxième production roumaine au programme en compétition est Crulic - The Path to Beyond, documentaire d'animation d'Anca Damian sur les deux derniers mois de la vie de Claudiu Crulic, dont la mort tragique a causé un scandale diplomatique entre la Roumanie et la Pologne en 2008. Crulic, 33 ans, est un travailleur clandestin installé en Pologne qu'on a accusé d'avoir volé le portefeuille d'un important juge polonais. Arrêté sans preuves et incarcéré, le jeune homme, abandonné par les autorités de son pays d'origine, a entamé une grève de la faim qui a conduit à sa mort en janvier 2008.

Crulic - The Path to Beyond utilise plusieurs techniques d'animation, dont le stop-motion, pour décrire les deux derniers mois de la vie de Crulic à travers des entretiens avec sa famille ainsi que les médecins et gardiens de prison qui ont rencontré Crulic à Varsovie. Crulic lui-même est ramené à la vie pour commenter ses derniers jours grâce à la voix de l'acteur roumain Vlad Ivanov (4 mois, 3 semaines et 2 jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristian Mungiu
interview : Oleg Mutu
fiche film
]
). Le film, écrit et réalisé par Damian, a été produit par Aparte Film et la société polonaise Magellan Film Foundation. Il sortira lui aussi cet automne, distribué par Independenta Film.

Le Léopard d'or est également dans la ligne de mire des frères Gianluca et Massimiliano De Serio, qui présentent leur premier long métrage, Seven Acts of Mercy, interprété par l'Italien Roberto Herlitzka et la Roumaine Olimpia Melinte. Ce récit sur l'immigration a été produit par la société transalpine La Sarraz Pictures et la maison roumaine Elefant Film. L'héroÏne du film, Luminita, est une jeune clandestine roumaine résidant à Turin, une victime de l'exclusion sociale qui se voit offrir une chance d'avoir une vie meilleure quand elle est engagée pour s'occuper d'un Italien atteint d'une maladie terminale.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy