email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Espagne

L'effet Torrente propulse le box-office espagnol au-delà des 50 millions d'euros

par 

L'effet Torrente propulse le box-office espagnol au-delà des 50 millions d'euros

Les productions et coproductions espagnoles (minoritaires et majoritaires) ont réalisé au premier semestre 51,7 millions d'euros de recettes, rapporte l'agence Media Research & Consultancy (MRC).

Ce chiffre représente une considérable amélioration de 73% par rapport aux résultats du premier semestre 2010, qui ne dépassaient pas 30 millionsv d'euros. La part de marché du cinéma espagnol a également progressé pour atteindre 17,52%, soit sept points de plus qu'en 2010 (9,56%).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces bons résultats ne sont pas vraiment une surprise : les sorties prévues cette année laissaient présager que les résultats seraient parmi les meilleurs de ces dernières années – non qu'il était difficile de faire mieux que l'année dernière.

En général, la part du cinéma espagnol est plus forte au deuxième qu'au premier semestre (9,56% puis 15,74% en 2010, 10,29% puis 18,86% en 2009; 7,68% puis 19,12% en 2007, la seule exception étant 2008, où les résultats de la première moitié de l'année ont dépassé d'un point et demi ceux du second semestre). Si cette tendance se confirmait en 2011, le cinéma espagnol pourrait atteindre cette année une part de marché de 20%.

Le box-office des films espagnols dépend habituellement en grande partie de quelques valeurs sûres. Cette année, il s'agissait d'une des plus sûres du pays : Santiago Segura et la série des Torrente. Le quatrième volet de cette saga farfelue, Torrente 4: Lethal Crisis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, a réalisé pas moins de 19,53 millions d'euros (plus du tiers du total).

On trouve aussi dans le classement des meilleurs films espagnols la coproduction Midnight in Paris [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Woody Allen (5,95M €), Même la pluie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Icíar Bollaín
fiche film
]
d'Iciar Bollain (3,80M) et Primos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Daniel Sánchez Arévalo (3,51M).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy