email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Hongrie

Adventure de József Sipos en première mondiale à Montréal

par 

Adventure de József Sipos en première mondiale à Montréal

Fasciné par le célèbre écrivain hongrois Sándor Márai (1900 – 1989), le réalisateur magyar József Sipos dévoilera jeudi au Festival des Films du Monde de Montréal son 3ème long adapté d’une oeuvre du romancier. Après Embers en 2006 et L'Héritage d'Esther en 2008, il présentera Adventure (Kaland) en première mondiale dans la section Regards sur les cinémas du monde. Au casting de cette production PCN Film figurent notamment Gerd Bockmann, Erika Marozsan, Sandor Csanyi, Mari Torocsik et Karoly Eperjes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Scénarisé par le réalisateur avec Gyorgy Somogyi et Francisco Gozon (qui a aussi assuré la direction de la photographie), Adventure a pour cadre Budapest en 1940. La vie du professeur Péter Kadar semble parfaite : sa carrière est au zénith et il a épousé une jeune et jolie femme. Mais tout vole en éclats le jour même où il est nommé chef de division d’une des cliniques les plus réputées de la ville. Car son fils adoptif, le docteur Zoltan, se prépare à avoir une aventure avec sa femme. Contre toute attente, Kadar va négocier un étrange arrangement qui changera àtout jamais la vie du trio.

Un autre film hongrois figure au programme à Montréal avec The Maiden Danced To Death de Endre Hules qui sera projeté demain en première internationale dans la compétition des premières œuvres. Produit par Cinema-Film avec les Slovènes de Casablanca Films et le Canada, le film retrace le retour en Hongrie après 20 ans d’exil au Canada d’un danseur devenu imprésario. Il retrouve son frère à la tête de compagnie de danse qu’ils avaient fondée ensemble, mais aussi son ancien amour devenu sa belle-sœur. La rivalité renaît entre les frères qui décident de relancer leur carrière en reprenant leur dernier succès en commun. Interprété entre autres par Bea Melkvi, Laszlo Zsolt et le réalisateur lui-même, le film a bénéficié à la direction de la photographie de l’expérience de l’oscarisé Vilmos Zsigmond.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy