email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2011 Hors-compétition

W.E. : in bed with Wallis Simpson

par 

W.E. : in bed with Wallis Simpson

W.E. [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Madonna
fiche film
]
, le deuxième long métrage en tant que réalisatrice de la star Madonna, a fait son avant-première aujourd'hui sur le Lido de Venise hors-compétition. Les festivaliers lui ont réservé un accueil mitigé.

Cette suite donnée à son premier film, Filth & Wisdom [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, dont l'avant-première avait eu lieu à Berlin, raconte deux histoires parallèles. La première concerne un personnage historique, Wallis Simpson (Andrea Riseborough), l'Américaine deux fois divorcée pour laquelle le roi Édouard VIII d'Angleterre (James D’Arcy) a dû abdiquer. La seconde, qui se passe en 1998, a pour héroïne une new-yorkaise (Abbie Cornish) baptisée Wally en référence à Simpson qui se trouve fascinée par l'histoire de cette dernière.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce film de fiction, scénarisé par le réalisateur Alek Keshishian (l'auteur du documentaire In bed with Madonna), va et vient entre les années 1930 et 1998, date à laquelle la salle de ventes aux enchères new-yorkaise Sotheby a vendu une grosse série d'objets ayant appartenu à Wallis et Édouard (d'où les initiales qui composent le titre de W.E.).

Wally, ancienne employée de Sotheby, passe tant de temps à l'exposition puis aux enchères en question qu'elle rencontre un gentil agent de sécurité russe qui y travaille (Oscar Isaac), or ce dernier semble lui apporter bien plus de réconfort que son psychanalyste adultère de mari (Richard Coyle).

Le film semble suggérer que l'amour est une force qui dérange l'ordre établi, qui envahit tout et déstabilise. Comme il se doit pour un film sur un membre de la famille royale britannique réalisé par une Américaine, W.E.) adopte le point de vue de Simpson qui, dit-il, a sacrifié beaucoup pour vivre cette histoire d'amour parmi les plus marquantes du XXème siècle.

La Shooting Star 2011 Andrea Riseborough est parfaite dans le rôle de Simpson, mais les scènes modernes ne pétillent pas du même abandon et de la même énergie que les scènes en costumes, et elles n'ont pas le même humour.

Cette production Semtex Film sortira outre-Manche au mois de jannvier, distribuée par Studio Canal. Les ventes internationales du film sont assurées par I.M. Global.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy