email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

Un Heureux événement : du rêve à la réalité

par 

Un Heureux événement : du rêve à la réalité

Un sujet universel (la naissance d’un enfant), deux comédiens formant un couple très esthétique (l’étincelante Louise Bourgoin et Pio Marmaï) et des mésaventures émouvantes : lancé aujourd’hui sur 373 copies par Gaumont qui a cartonné du côté des ventes internationales du film, la coproduction franco-belge Un Heureux événement [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Rémi Bezançon
fiche film
]
de Rémi Bezançon (article) confirme la place singulière dans le panorama du jeune cinéma français du réalisateur du Premier jour du reste de ta vie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(1,2 million d’entrées France et neuf nominations aux César 2009).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Globalement très apprécié par la presse pour son potentiel émotionnel et divertissant, mais assez sévèrement jugé par la frange des critiques les plus exigeants qui trouvent le propos banal, Un Heureux événement s’inscrit parfaitement dans la ligne éditoriale de Mandarin Cinéma (Potiche [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, La conquête [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, OSS 117 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) visant le grand public tout en tentant de préserver une certaine qualité artistique. En adaptant le roman éponyme d’Eliette Abecassis qui retrace les bouleversements cathartiques entrainés dans un couple par la naissance d’un premier enfant, Rémi Bezançon poursuit son exploration de la famille moderne. "Si la maternité est un sujet éminemment féminin, c’est aussi de parentalité dont on parle, d’un couple qui devient une famille" explique-t-il. "C’est le violent télescopage entre ce qu’on imagine et la réalité qui m’intéressait, avec une jeune femme vivant un peu dans sa bulle, dans l’abstraction, dans les hautes sphères de la métaphysique. Elle théorise tout, mais manque cruellement de pratique. Avec l’arrivée de son bébé, elle va devoir oublier ses certitudes philosophiques pour se frotter à la réalité, celle qui ne s’explique pas dans les livres."

Débarquent aussi à l’affiche ce mercredi le percutant We Need to Talk About Kevin [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lynne Ramsay
fiche film
]
de la Britannique Lynne Ramsay (en compétition en mai dernier à Cannes - Diaphana Distribution sur 50 copies), l’intransigeant Un été brûlant [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Philippe Garrel
fiche film
]
de Philippe Garrel (découvert en compétition à Venise – lire l’interview et la critique - Wild Bunch Distribution sur 28 copies) et les inégaux Les Hommes libres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Ismaël Ferroukhi (sélection officielle à Cannes - article - Pyramide sur 199 copies) et Notre paradis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gaël Morel (Alfama Films sur 17 copies). A signaler enfin les dix copies misées par ASC Distribution pour le prometteur premier long suédois Pure [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lisa Langseth (news) avec la Shooting star Alicia Vikander (interview), mais aussi Ceci n'est pas un film des Iraniens Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb, deux cinéastes menacés de prison et d’une interdiction d’exercer leur métier dans leur pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy