email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Estonie

Tallinn rêve d'un "monde nouveau" à travers un documentaire

par 

Tallinn rêve d'un "monde nouveau" à travers un documentaire

Le documentaire Uus Maailm (t.i. The New World) a reçu un accueil triomphal à son avant-première au Coca-Cola Plaza de Tallinn, jeudi dernier. Ce titre réalisé par Jaan Tootsen et produit par Jaak Kilmi (le réalisateur du documentaire Disco and Atomic War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui a remporté un énorme succès dans les festivals du monde) suit le travail de l'Association Monde nouveau, initiative d'origine citoyenne lancée à Tallinn pour changer un peu le monde en commençant au niveau local.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film, qui doit arriver sur les écrans estoniens à la mi-octobre, fera son avant-première internationale au Festival international du documentaire de Jihlava. Si son décor et ses protagonistes sembleront particulièrement familiers au public estonien, le charisme de son personnage principal et la portée de ce qu'il raconte devrait faire du film un succès dans les festivals de documentaires du monde entier, notamment les festivals tournés vers les questions d'écologie et de droits de l'Homme. Uus Maailm faisant 58 minutes, il devrait aussi convaincre les chaînes de télévision;

Le personnage central du documentaire, Erko, est un homme qui veut une société nouvelle où les voitures seront remplacées par les vélos et où les gens se réuniront pour partager l'art, la culture, la vie. Avec un groupe d'amis ayant en commun ce même rêve, il mène une joyeuse campagne de désobéissance civile (avec des actions comme l'occupation d'un parking consistant à le remplir de bicyclettes et de fleurs) contre ceux qui contribuent à ce que la société soit toujours plus pleine de règles et lois. Grâce à une bourse remise pour lui permettre de réellement construire un nouveau monde (à savoir une maison de la culture près du centre de Tallinn), le travail d'Erko et ses camarades va commencer d'être reconnu par la Ville et les gens, mais très vite, le poids des formulaires à remplir, des permis à obtenir, des voisins à amadouer et des donations insuffisantes fait d'Erko un homme agité par la nécessité de devoir "travailler" pour vivre, si bien qu'il se met à se demander si son nouveau monde pourra échapper aux éternels écueils de la société.

Toosten a suivi ce groupe pendant plus de cinq ans pour nous livrer un récit sur des rêveurs aux prises avec une réalité souvent bien dure. Erko est un personnage fascinant sympathique et un peu narcissique à la fois. On souhaiterait parfois recevoir davantage d'informations (notamment dans la deuxième partie du film), mais Uus Maailm reste un film plein d'humour et qui laisse à penser.

Uus Maailm a été produit par Kuukulgur Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy