email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Pologne

Les films polonais Courage et Rose ont la cote à Varsovie

par 

Les films polonais Courage et Rose ont la cote à Varsovie

Deux films polonais ont raflé les meilleurs prix du 27ème Festival international de Varsovie, qui s'est achevé hier (dimanche 16 octobre) : Rose [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, de Wojciech Smarzowski [photo], a gagné le Grand Prix de Varsovie récompensant le meilleur film et l'acteur polonais Robert Wieckiewicz a remporté le Prix spécial du jury pour sa performance dans The Courage de Greg Zglinski, qui a également obtenu le Prix du jury oecuménique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La cérémonie qui s'est tenue samedi à la Cinémathèque-Maison de la Culture de Varsovie a aussi vu la remise à l'Argentin Santiagio Amigorena du prix du meilleur réalisateur pour Another Silence [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Santiago Amigorena
fiche film
]
. Le jury international, présidé par la spécialiste suisse des ventes internationales Christa Saredi, comprenait notamment le réalisateur macédonien Milcho Manchevski.

"Je vois Rose et Courage comme les meilleurs films polonais de l'année, souligne le directeur du festival, Stefan Laydun, et sans attendre un nouveau Wajda, un Polanski ou un Kieslowski, je suis convaincu que les réalisateurs de ces films, de même que d'autres Polonais, comme Malgoska Szumowska, Kasia Roslaniec, Andrzej Jakimowski et Slawomir Fabicki, vont pouvoir comme personne rendre l'esprit de ces temps qui changent".

Les deux films ont commencé leur carrière internationale au Marché CentEast de Varsovie et Moscou l'année dernière. Rose, dont le scénario est l'oeuvre de Michal Szczerbic, décrit la relation entre un ancien soldat de l'armée polonaise et la veuve d'un soldat allemand pendant l'été 1945. Le film, produit par Wlodzimierz Niderhaus, est interprété par Agata Kuleszaand et Marcin Dorocinski. Il sortira sur les écrans polonais en janvier prochain, distribué par Monolith Films.

Courage, que Best Film prévoit de lancer en Pologne au mois de novembre, a été écrit par Lucja Kedzior et Janusz Marganski. Le film évoque les querelles de deux frères par rapport à l'affaire familiale qu'ils gèrent, jusqu'à ce qu'un accident violent change leurs vies. Il a été produit par Piotr et Lukasz Dzieciol.

Le festival, qui présentait cette année 127 longs et 97 courts métrages venant de 59 pays, a accueilli 101 000 spectateurs, soit à peine moins que l'année dernière, "et notre mélange d'éléments représentant l'Est, l'Ouest, le Nord et le Sud a été très bien accueilli par le public, les journalistes et les invités", ajoute Laudyn.

La compétition 1-2, réservée aux nouveaux réalisateurs, a vu la victoire de Twilight Portrait de la Russe Angelina Nikonova. Pompeya, de l'Argentine Tamae Garateguy, l'a emporté dans la compétition "Libre esprit". Un autre film russe, A Bitter Taste of Freedom de Marina Goldovskaya, sur l'assassinat de sa compatriote journaliste et militante pour les droits de l'Homme Anna Politkovskaya, a été élu meilleur documentaire.

Le Prix NETPAC est allé au réalisateur originaire de Hong Kong Haolun Shu pour No 89 Shimen Road ; le Prix FIPRESCI a récompensé le Bulgare Konstantin Bojanov pour Ave. Le Grand Prix du meilleur court a été attribué à The Making of Longbird du Britannique Will Anderson, le prix du meilleur court d'animation à Brandt Rhapsodie du Français François Avril, celui du meilleur court filmé au titre roumain Silent River d'Anca Miruna Lazarescu.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.