email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FRÉQUENTATION Espagne

La part de marché du cinéma espagnol augmente mais reste en deçà de son potentiel

par 

La part de marché du cinéma espagnol augmente mais reste en deçà de son potentiel

La quantité et la qualité des nouveautés espagnoles sur les écrans en 2011 laissait présager une année tranquille . Avant le raz-de-marée politique qui a frappé le secteur (lire l'info), on prévoyait au box-office des résultats stables et il en a été ainsi, bien que les chiffres se soient avérés en-dessous des attentes et surtout du potentiel du cinéma espagnol. En attendant les chiffres officiels (l'ICAA les présente généralement bien plus tard dans l'année, aux environs du mois de mars), les premières estimations rendent compte d'une augmentation de trois points de la part de marché des films espagnols (elle passe de 12% en 2010 à 15%, ce qui reste bien inférieur à l'objectif des producteurs, qui était de 25%) et d'une hausse significative des recettes totales (de 80 à 95,7 millions d'euros).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Une des conclusions les plus positives est certainement l'augmentation du nombre de films qui arrivent à avoir un bon rendement en salle, c'est-à-dire à dépasser deux millions d'euros de recettes. Cette année, 17 films y sont parvenus, contre seulement 11 en 2010 comme en 2009, et 8 en 2008. Moins de films ont dépassé les cinq millions (trois seulement, comme pendant la terrible année 2010, contre les 7 de 2009 et les 6 de 2008), mais davantage ont réalisé des recettes entre deux et cinq millions (14 contre 8 en 2010, 4 en 2009 et 2 en 2008).

Il n'en reste pas moins que la bonne santé du box-office dépend en grande partie du succès d'une poignée de titres. En une année acceptable comme 2011, un seul film, Torrente 4, a réalisé 20% des recettes de tous les films espagnols de l'année.

La maison de production qui a eu le plus de succès en 2011 est Antena 3 Films, qui confirme ainsi sa position. Selon les chiffres qu'elle a annoncés, les neuf films qu'elle a lancé cette année ont gagné 34 millions d'euros, soit 40,6% des recettes de tous les films espagnols.

Classement provisoire des productions et coproductions espagnoles en 2011 :

1 - Torrente 4: Lethal Crisis [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Santiago Segura - 19,6 millions d'euros
2 - Minuit à Paris [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Woody Allen - 8 millions
3 - Fuga de cerebros 2 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Carlos Therón – 5 millions
4 - La piel que habito [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Almodóvar
fiche film
]
de Pedro Almodóvar – 4,62 millions
5 - No habrá paz para los malvados [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Enrique Urbizu – 4,1 millions
6 - Même la pluie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Icíar Bollaín
fiche film
]
d'Icíar Bollaín – 3,9 millions
7 - Malveillance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jaume Balagueró - 3,6 millions
8 - Primos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Daniel Sánchez Arévalo - 3,6 millions
9 – Águila Roja, la película [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de José Ramón Ayerra Díaz - 3,04 millions
10 – Intruders [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Carlos Fresnadillo
fiche film
]
de Juan Carlos Fresnadillo – 2,7 millions

Source : Boxoffice.es

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy