email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

Et si on vivait tous ensemble ? : la vieillesse en tête d’affiche

par 

Et si on vivait tous ensemble ? : la vieillesse en tête d’affiche

Si ce mercredi signe les débuts réussis de cinéaste du romancier Frédéric Beigbeder avec la comédie romantique nourrie de dérision L'Amour dure trois ans [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lire l’article - EuropaCorp Distribution dans près de 300 salles), le panorama des 11 nouveautés est aussi marqué par la coproduction franco-allemande Et si on vivait tous ensemble ? [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Robelin, lancé par Bac Films sur une belle combinaison de 250 copies. Dévoilé en clôture du dernier Festival de Locarno et porté par un casting surprenant incluant Guy Bedos, l’Allemand Daniel Brühl, l’Anglo-américaine Geraldine Chaplin, l’Américaine Jane Fonda, Claude Rich et Pierre Richard, le film explore un sujet souvent escamoté au grand écran : le vieillissement.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le réalisateur, le scénario retrace les mésaventures de cinq amis depuis plus de 40 ans commençant à rencontrer des problèmes de santé liés à leur âge avancé et décidant de vivre ensemble pour éviter le spectre de la maison de retraite. Une cohabitation qui va réveiller de vieux souvenirs dans cette petite communauté de bon-vivants. "A partir de ce sujet grave, presque tabou, j’imaginais un film choral, gai, en aucun cas déprimant, où les épisodes les plus empreints de tristesse seraient toujours allégés par l’humour" explique Stéphane Robellin. "Je rêvais de réunir des comédiens à qui je pourrais proposer des rôles principaux, alors que des acteurs de cet âge-là, malgré leurs extraordinaires carrières se voient souvent confier des personnages secondaires." Produit par Les Films De La Butte et Manny Films, Et si on vivait tous ensemble ? a été coproduit par les Allemands de Rommel Film et par Studio 37. Il est vendu à l’international par The Match Factory.

Un match avec la jeunesse s’annonce avec l’arrivée en salles aujourd’hui du film d’amour adolescent Ma première fois [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marie-Castille Mention Schaar (Mars Distribution sur 200 copies). Débarquent également à l’affiche trois autres productions françaises : le singulier Ici-bas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Pierre Denis (article) avec l’étoile montante Céline Sallette (Pyramide sur 53 copies), Dubaï Flamingo de Delphine Kreuter (article - Alfama Films sur 13 copies) et l’extraordinaire documentaire Duch, le maître des forges de l'enfer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rithy Panh (révélé à Cannes en séance spéciale de la sélection officielle et au programme Real to Reel à Toronto - Les Acacias sur 10 copies).

Du côté du cinéma européen non-national, les critiques français ont tressé des louanges à Turn me on [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Jannicke Systad Jacobsen
fiche film
]
de la Norvégienne Jannicke Systad Jacobsen (voir interview-vidéo - Zootrope Films sur 20 copies), alors que sortent aussi le film suisse A travers les branches d’un arbre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Daniel Duqué (Merlin Films) et le documentaire allemand Le Printemps de Téhéran - l'histoire d'une révolution 2.0 de Ali Samadi Ahadi (DistriBFilms).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.