email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE Suède

L'époque de Millénium est finie mais les entrées progressent et la part de marché atteint 19,8%

par 

L'époque de Millénium est finie mais les entrées progressent et la part de marché atteint 19,8%

L'année passée, les cinémas suédois ont enregistré au total 16,4 millions d'entrées et les films locaux 19,8% de part de marché, ce qui représente un progrès de 3,7% par rapport aux entrées comptabilisées en 2010 et une légère inflexion en termes de part de marché (elle était en 2010 de 20,8%). Il est certain que l'époque de la trilogie Millénium est bien finie (en 2009, le cinéma suédois avait conquis 32,7% de part de marché sur 17,3 millions d'entrées).

Cinq films suédois ont vendu plus de 250 000 entrées : The Hunters 2 de Kjell Sundvall (536 614), House of Angels – Third Time Lucky de Colin Nutley (496 268) et The Importance of Tying Your Own Shoes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lena Koppel (photo) avec 375 090 entrées, qui figurent tous les trois au Top 10, ainsi que Beyond [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pernilla August et Åsa-Nissa – Welcome to Knohult de Fredrik Boklund. Le sommet du box-office 2011 revient à Harry Potter et les reliques de la mort, partie 2 [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, avec 869 490 spectateurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le distributeur suédois de l'année est Svensk Filmindustri AB (SF Film), avec 19% des entrées, tandis que Walt Disney et Warner Bros (Twentieth Century Fox) ont représenté 13% chacun. SF Bio, la plus vaste chaîne de cinémas du pays (avec 230 écrans), a accueilli 65% des tous les spectateurs. À la fin de l'année 2011, 266 des 829 salles du pays étaient déjà numérisées. 25% des entrées vendues au total ont concerné des films en 3D.

Selon les statistiques publiées mercredi (le 1er février) par l'Institut du cinéma de Suède, la parité homme/femme dans le domaine du cinéma progresse : 30% des nouveaux films lancés en 2011 ont été réalisés par des femmes, 38% ont été scénarisés par des femmes, 28% ont été produits par des femmes. Parmi les productions financées par l'Institut, ces taux montent à 41%, 51% et 28%.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy