email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

GOYA 2012

Enrique Urbizu triomphe à une cérémonie des Goya presque sans perdant

par 

Enrique Urbizu triomphe à une cérémonie des Goya presque sans perdant

Le thriller No habrá paz para los malvados [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du réalisateur basque Enrique Urbizu, a triomphé à la cérémonie des Goya, qui s'est tenue hier à Madrid : il a remporté six statuettes, dans les catégories meilleur film, mise en scène, meilleur scénario original, meilleur acteur (José Coronado), montage et son. L'Académie des arts et des sciences cinématographiques d'Espagne a donc salué le retour d'Urbizu après huit ans d'absence avec un film salué non seulement par la critique comme de coutume mais aussi par le grand public.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Malgré la large victoire de cette production de Lazona et Telecinco Cinema, le gala d'hier a fait très peu de perdants, car tous les favoris sont repartis avec des prix, et le seul déçu est peut-être La piel que habito [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Almodóvar
fiche film
]
de Pedro Almodóvar, qui a tout de même gagné quatre prix : meilleure actrice (Elena Anaya), meilleur acteur révélation (Jan Cornet dans le rôle du même personnage qu'Anaya !), meilleure musique originale (Alberto Iglesias) et maquillage et coiffure. Quatre autres Goya sont allés à Blackthorn [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mateo Gil (photographie, décors, costumes et direction de la production), soit un de plus qu'à Eva [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Kike Mailló (meilleur acteur dans un second rôle pour Lluis Homar, meilleur nouveau réalisateur et meilleurs effets spéciaux) et qu'à La voz dormida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
e de Benito Zambrano (meilleure actrice dans un second rôle pour Ana Wagener, actrice révélation pour María León et meilleure chanson originale).

Il faut aussi souligner le succès du film d'animation Arrugas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ignacio Ferreras
fiche film
]
d'Ignacio Ferreras, qui est reparti avec deux Goya : en plus du titre de meilleur film d'animation, il a remporté le prix du meilleur scénario d'adaptation devant des films comme La piel que habito, La voz dormida et Katmandú, un espejo en el cielo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Icíar Bollaín, devenant du même coup le premier film d'animation à obtenir un Goya artistique en dehors de sa catégorie propre.

Liste complète des lauréats aux Goya 2012 :

MEILLEUR FILM
No habrá paz para los malvados d'Enrique Urbizu

MEILLEURE RÉALISATION
Enrique Urbizu (No habrá paz para los malvados)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN PREMIER RÔLE
José Coronado (No habrá paz para los malvados)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE
Elena Anaya (La piel que habito)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE
Lluis Homar (Eva)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLEJOR
Ana Wagener (La voz dormida)

MEILLEUR ACTEUR-RÉVÉLATION
Jan Cornet (La piel que habito)

MEILLEURE ACTRICE-RÉVÉLATION
María León (La voz dormida)

MEILLEUR NOUVEAU RÉALISATEUR
Kike Maíllo (Eva)

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL
Enrique Urbizu, Michel Gaztambide (No habrá paz para los malvados)

MEILLEUR SCÉNARIO D'ADAPTATION
Ángel Cruz, Ignacio Ferreras, Paco Roca, Rosanna Cecchini (Arrugas)

MEILLEUR MONTAGE
Pablo Blanco (No habrá paz para los malvados)

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE
Juan Antonio Ruiz Anchía (Blackthorn)

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
Alberto Iglesias (La piel que habito)

MEILLEURE CHANSON ORIGINALE
“Nana de la hierbabuena” (La voz dormida)

MEILLEURS DÉCORS
Juan Pedro de Gaspar (Blackthorn)

MEILLEURE DIRECTION DE LA PRODUCTION
Andrés Santana (Blackthorn)

MEILLEURS COSTUMES
Clara Bilbao (Blackthorn)

MAQUILLAGE ET COIFFURE
Karmele Soler, David Martí, Manolo Carretero (La piel que habito)

MEILLEUR SON
Marcos de Oliveira, Royo-Villanova (No habrá paz para los malvados)

MEILLEURS EFFETS SPÉCIAUX
Arturo Balseiro, Lluis Castells (Eva)

MEILLEUR FILM EUROPÉEN
The Artist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michel Hazanavicius
fiche film
]
de Michel Hazanavicius

MEILLEUR FILM HISPANO-AMÉRICAIN
Un cuento chino [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sebastián Borensztein

MEILLEUR DOCUMENTAIRE
Escuchando al juez Garzón d'Isabel Coixet

MEILLEUR FILM D'ANIMATION
Arrugas d'Ignacio Ferreras

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DE FICTION
El barco pirata

MEILLEUR COURT MÉTRAGE D'ANIMATION
Birdboy

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE
Regreso a Viridiana

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy