email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BOX OFFICE Espagne

Luces rojas : première joie espagnole en 2012

par 

- Le troisième long métrage de Rodrigo Cortés, interprété par Robert De Niro et Sigourney Weaver, réalise dès son premier week-end 1,12 million d'euros

Luces rojas : première joie espagnole en 2012

Le cinéma espagnol vient enfin de connaître sa première vraie joie de l'année en termes de box-office. Bien que son succès n'ait pas de dimensions mirobolantes et ne constitue pas une surprise ou une difficile victoire, la nouveauté Luces rojas [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Rodrigo Cortés
fiche film
]
de Rodrigo Cortés (lire l'interview) s'est placé au deuxième rang du box-office de ce week-end avec 1,12 million d'euros de recettes et une moyenne par copie de 3630 euros, révèle son distributeur Rentrak Spain.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On attendait un peu plus de ce thriller, qui arrive précédé des bonnes critiques de Sundance et auréolé de son étiquette de cinéma international de qualité, et qui réunit une troupe superbe menée par Robert De Niro, Sigourney Weaver et Cillian Murphy. Il faut aussi noter que le précédent film de Cortés, Buried [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Cortés
fiche film
]
, a bien fonctionné auprès du public même s'il aurait pu rapporter davantage si ce n'était l'étroitesse du cadre de son récit (passer 90 minutes dans un cercueil ne fait pas envie à tous les spectateurs) et sa promotion trop minimale. Luces rojas s'adresse pour sa part à un public plus vaste et il a bénéficié d'une vaste campagne promotionnelle sur Antena 3, qui l'a coproduit, de sorte que ses résultats en ce premier week-end représentent presque le double de ce qu'avait réalisé Buried (650 000 euros), bien que leur moyenne par écran soit similaire.

Une promotion exhaustive a également été faite à travers les réseaux sociaux en ligne, notamment Twitter, où Cortés est très actif,. Entre la présentation du film à Sundance et sa sortie espagnole, le jeune réalisateur a tout raconté de l'intérieur, dans un style très personnel et de manière interactive.

Luces rojas n'a en tous cas pas eu de mal à devenir le lancement espagnol le plus réussi de l'année en cours. Janvier et février ont en effet vu une succession de sorties plus ou moins manquées, qu'il s'agisse de films au fort potentiel (comme Promoción fantasma [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Javier Ruiz Caldera, qui est resté autour des 2 millions d'euros de recettes, ou Lo mejor de Eva [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mariano Barroso) ou de films plus modestes (comme Katmandú, un espejo en el cielo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Icíar Bollaín et Silencio en la nieve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gerardo Herrero
fiche film
]
de Gerardo Herrero).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy