email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Italie

10 regole per fare innamorare, une comédie de Bortone avec la star YouTube Willwoosh

par 

- Ce vendredi 16 mars va voir la sortie du nouveau film de l'auteur de Rosso come il cielo, co-écrit avec Brizzi et interprété par le jeune Guglielmo Scilla, devenu célèbre sur le web

10 regole per fare innamorare, une comédie de Bortone avec la star YouTube Willwoosh

L'enseigne couronnée de succès Fausto Brizzi va encore frapper. Quelques semaines après la sortie de Com'è bello far l'amore [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lire l'info), l'infatigable auteur de comédies romantiques à succès italien signe le sujet et le scénario d'un autre film spirituel sur le sujet de l'amour, 10 regole per fare innamorare [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui sort demain 16 mars sur 250 copies, distribué par KeyFilms).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Ce film a été co-écrit et réalisé par Cristiano Bortone, dont le dernier film, Rosso come il cielo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(lire l'info), qui remonte à 2006, était d'un tout autre genre et d'une toute autre épaisseur. Et pourtant le voilà qui cède à l'appel du genre souverain du cinéma italien : la comédie. "Après des films engagés, j'avais envie d'un peu de légèreté, confesse Bortone. Ainsi, avec mon ami Brizzi, nous avons eu l'idée de plaisanter sur certains manuels pratiques, qui dictent les règles de l'amour".

L'inévitable impression d'assister à un film au sujet rebattu (il évoque les efforts d'un garçon timide et complexé pour conquérir une fille belle et impossible, avec l'aide de ses collocataires et de son père coureur de jupons, incarné par Vincenzo Salemme) et ici contrebalancée par la fraîcheur du personnage principal, dont le rôle a été confié à Guglielmo Scilla (à droite sur la photo), un jeune homme de 24 ans qui s'est fait connaître avec des vidéos comiques, postées sur YouTube sous le pseudonyme Willwoosh et visionnées à ce jour 45 millions de fois.

"Le cinéma n'est pas un nouveau départ. Je vais rester sur Internet. On verra ce qui se passera après", affirme l'acteur novice, qui ressemble fortement au comique américain Jack Black, avec quelques années et kilos en moins. C'est que Scilla a déjà un vaste public. "Avant, je faisais de longs voyages en autocar pour me produire dans des théâtres de moins de trente places. Maintenant, en un instant on touche des millions de gens", plaisante Salemme. On attend avec impatience le verdict du box-office.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy