email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Lettonie

Après Dans la brume, la Lettonie a de beaux jours devant elle

par 

- Dans la brume est parti pour faire un tabac à Cannes. Et d’après ce que Cineuropa a pu entendre, c’est aussi le cas en Lettonie

Après Dans la brume, la Lettonie a de beaux jours devant elle

Dans la brume [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le récit sombre d’un homme accusé à tort de collaboration pendant la deuxième guerre mondiale, tout juste présenté en compétition à Cannes, marque une réussite de plus pour une industrie cinématographique lettone en plein essor. Le film du réalisateur Sergei Loznitsa, entièrement tourné en Lettonie, est une coproduction entre l’Allemagne, la Lettonie, la Biélorussie, les Pays-Bas et la Russie.

Sergei Loznitsa avait fait la connaissance pendant le festival de Cannes 2010 du producteur letton Vilnis Kalnaellis à l’occasion de son premier film My Joy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, plébiscité par le public, tandis que Vilnis Kalnaellis représentait la société de production Rija Films et la projection d’un de leurs films, To Swallow a Toad, dans la catégorie des courts-métrages. Peu après, Sergei Loznitsa et le producteur Heino Deckert s’entretenaient avec Vilnis Kalnaellis en vue d’une collaboration et du tournage en Lettonie en faisant appel sur place au talentueux Juris Zukovskis, chef décorateur du film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La production a été financée par le Centre national du cinéma de la Lettonie et le Fonds pour le cinéma de Riga (programme de cofinancement du pays, qui propose aux sociétés étrangères un remboursement pouvant aller jusqu’à 25 % du budget dépensé en Lettonie) et démontre l’attrait de plus en plus prononcé du pays pour des coproductions et productions étrangères. Des séries télévisées telles que la version de Wallander de la BBC et le téléfilm en deux parties avec Daniel Craig, Confessions dangereuses, se sont fait connaître il y a peu dans cette région, de même que des films comme Invincible de Werner Herzog, fait qui n’est pas passé inaperçu auprès de ses cousins baltes l’Estonie et la Lituanie, qui ont récemment annoncé qu’ils allaient eux aussi lancer des initiatives pour attirer des investisseurs étrangers dans l’industrie cinématographique de leur pays.

Avec toutes les réactions positives qu’il suscite déjà, le succès attendu de Dans la brume, qui occupe une place de plus en plus attrayante et importante dans l’industrie cinématographique internationale, devrait permettre de mieux faire connaître l’industrie lettone.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy