email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

Emden-Norderney donne son 23ème coup d'envoi

par 

- L'événement cinématographique allemand du bord de la Mer du Nord sera ouvert ce soir par la projection d'Odyssey of Heroes de Berengar Pfahl.

Emden-Norderney donne son 23ème coup d'envoi

Le 23ème Festival international d'Emden-Norderney (6-13 juin), qui se concentre sur la production du Nord-Ouest de l'Europe et d'Allemagne et accueille chaque année plus de 20 000 visiteurs dans ses sept salles, propose à partir d'aujourd'hui une sélection de 93 films (55 longs métrages et 38 courts) représentant 13 pays. L'ouverture officielle sera assurée ce soir par Odyssey of Heroes de Berengar Pfahl, qui relate le parcours accompli au siècle dernier par des marins allemands naufragés dans l'Océan Indien et contraints de rentrer chez eux par voie de terre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film fait partie des 21 longs métrages en compétition et parmi ceux-là des 17 titres en lice pour le Prix Bernhard Wicki du meilleur film, d'une valeur de 15 000 euros. Il affronte quatre autres titres allemands, la coproduction germano-néerlando-sud-africaine Black Butterflies de Paula van der Oest, sur la poétesse Ingrid Jonker, les films français Dans la tourmente [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Ruggia et Parlez-moi de vous [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pierre Pinaud, les titres belges Germaine de Frank van Mechelen, Hasta la vista! [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Geoffrey Enthoven
fiche film
]
de Geoffrey Enthoven et Time Of My Life de Nic Balthazar, les films norvégiens King Curling [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Ole Endresen et Sons of Norway [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jens Lien, ou encore les productions britanniques Black Pond de Tom Kingsley et Will Sharpe, Harold´s Going Stiff de Keith Wright, In Love With Alma Cogan de Tony Britten et Wild Bill [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dexter Fletcher.

D'autres prix sont en jeu pour les longs métrages sélectionnés : le Prix DGB du film le plus engagé (5000 €), le Prix NDR du meilleur premier ou deuxième long métrage allemand, le Prix AOK du meilleur film sur le sujet de la santé. À ceux-là s'ajoute pour la huitième fois le Prix du scénario, dont le lauréat, choisi parmi 76 candidats réduits à 12 semi-finalistes puis à 3 finalistes, recevra 12 000 euros.

Il faut signaler aussi le Prix de l'interprétation d'Emden, qui récompense cette année pour sa carrière Katharina Thalbach. À cette occasion, le festival dédie à l'actrice allemande un hommage composé de sept films allant du Tambour de Volker Schlöndorff (Palme d'or à Cannes en 1979), qui l'a projetée sur le devant de la scène à seulement 24 ans dans le rôle de Maria Matzerath, au tout récent et atypique Friedrich - Ein deutscher König de Jan Peter, où Thalbach joue le rôle du roi vieux (tandis que sa fille Anna l'incarne jeune).

En concomitance avec le jubilé d'Elizabeth II, Les films d'Outre-Manche pré-cités et quelques autres font l'objet d'une section spéciale consacrée au nouveau cinéma britannique et irlandais. Danny Boyle est en outre au centre du Portrait de l'année, qui propose cinq de ses films.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.