email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Norvège / République tchèque

Un détective privé norvégien mène sa première enquête sur le territoire tchèque

par 

- The Downs Detective du Norvégien Bård Breien, dont le budget de 3,6 millions d'euros provient de producteurs norvégien, tchèque, danois et allemand, sera tourné à Prague

Un détective privé norvégien mène sa première enquête sur le territoire tchèque

Le premier long métrage du Norvégien Bård Breien, The Art of Negative Thinking [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2006), avait remporté le Globe de Cristal du Festival de Karlovy Vary, après quoi il a été adapté pour le théâtre et représenté à guichet fermé partout en République tchèque. Breien revient maintenant dans le pays de l'est pour tourner The Downs Detective. L'équipe de cette coproduction entre la Norvège, la République tchèque, le Danemark et l'Allemagne commencera son travail à Prague le 29 août.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

The Downs Detective, dont le scénario a été composé par Breien et Eske Troelstrup, raconte l'histoire d'un détective privé de 28 ans qui manque d'enquêtes à mener, car il souffre du syndrome de Down. Cependant, quand le célèbre skateur Olav disparaît et que sa famille a besoin d'un détective inoffensif pour apaiser la grand-mère, aussi riche que sénile, notre héros se voit confier sa première affaire. Alors, tout le monde y compris son père, lui-même inspecteur de police qui enquête sur le même cas, se rend compte qu'il a un instinct extraordinaire pour le métier.

Ce deuxième film de Breien interprété par Svein Andre Hofsø, pour la première fois à l'écran, est produit par les Norvégiens Asle Vatn et Pål Røed pour Friland (la maison de production à laquelle on doit des films comme Headhunters [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Sons of Norway [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Upperdog [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) en coproduction avec Bo Ehrhardt pour la société danoise Nimbus Film ApS, Pavel Bercik pour la tchèque Evolution Films et la maison allemande unafilm. La sortie nationale du film a été fixée par Nordisk Film Distribusjon AS à l'automne 2013. Les ventes internationales du film seront gérées par TrustNordisk.

L'Institut de cinéma de Norvège a contribué au film à hauteur de 1,2 million d'euros. Eurimages a apporté au projet 320 000 euros et la République tchèque 315 000 euros, en plus des bénéfices qu'elle offre aux producteurs internationaux (un remboursement de 20% sur les frais engagés sur le sol national).

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.