email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

Front uni contre TPS

par 

Alliance des deux principales organisations professionnelles du cinéma français, le BLIC et le BLOC, représentés par leurs présidents Marin Karmitz et Robert Guédiguian, pour contraindre la chaîne du câble et du satellite TPS à respecter ses obligations réglementaires en faveur du cinéma français. L’objectif: faire pression sur le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel dans son rôle d’arbitre.

L’objet du litige concerne le décret qui doit normalement soumettre depuis le premier janvier 2003 les chaînes TPS Cinéma et CinéCinéma aux mêmes obligations que Canal+: un investissement annuel dans la production cinématographique française calculé par rapport à un minimum garanti par abonné et une clause de diversité (au moins 45 pour cent de la contribution pour des films au budget inférieur à 5,34 millions d’euros pour C+). Par ailleurs, le BLIC et le BLOC réclament également la mise en place d’une aide à la distribution.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Confrontées à l’enlisement des négociations avec TPS et à l’absence d’accord avec CinéCinéma, les deux organisations professionnelles du 7e art français en appellent à l’autorité supérieure du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel pour dénouer rapidement la situation. Un arbitrage d’autant plus attendu qu’il fera date avant la renégociation des obligations de Canal + qui arriveront à leur terme fin 2004.

Le BLIC englobe l'Association des producteurs indépendants, la Fédération nationale des cinémas français (FNCF), la Fédération nationale des distributeurs de films et la Fédération des industries techniques du cinéma de l'audiovisuel et du multimédia (FICAM). De son côté, le BLOC rassemble la Chambre syndicale des Producteurs et Exportateurs de films français, l’Union des Producteurs français, le Syndicat des producteurs indépendants (SPI), la Société des Réalisateurs de films (SRF), la Société des distributeurs indépendants, le groupement des cinémas de recherche et les auteurs et artistes indépendants.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy