email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Espagne

Alex de la Iglesia sa lance dans une histoire de sorcières

par 

- Le cinéaste basque commence le tournage de son 11ème long, la comédie noire Las brujas de Zugarramurdi, avec Hugo Silva, Mario Casas, Carmen Maura et Carolina Bang, entre otros

Alex de la Iglesia sa lance dans une histoire de sorcières

Ce lundi 1er octobre voit le début du tournage du nouveau film d'Alex de la Iglesia, Las brujas de Zugarramurdi ("les sorcières de Zugarramurdi"), une comédie noire qui s'annonce "délirante et frénétique". L'équipe doit passer deux semaines sur place à Zugarramurdi, en Navarre, après quoi elle travaillera sept semaines de plus à Madrid.

Ce onzième long métrage du cinéaste originaire de Bilbao marque sa première collaboration avec le producteur madrilène Enrique Cerezo, qui préside depuis 1998 l'organisme principal de gestion des droits des producteurs audiovisuels d'Espagne, l'EGEDA, et depuis 2003 l'équipe de football Atlético de Madrid. Le budget de Las brujas de Zugarramurdi se monte à six millions d'euros, ce qui en fait une des productions les plus ambitieuses de l'année.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Après la parenthèse représentée par Balada triste de trompeta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Álex de la Iglesia
fiche film
]
(2010) et La chispa de la vida [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Álex de la Iglesia
interview : Álex de la Iglesia
fiche film
]
(2011), La Iglesia revient avec ce nouveau film au cinéma historique, avec l'aide du scénariste Jorge Guerricaechevarría, co-auteur avec lui de ses plus grands succès, d'Action mutante (1993) à Crimes à Oxford [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Álex de la Iglesia
interview : Gerardo Herrero et Mariela…
fiche film
]
(2008) en passant par Le Jour de la bête (1995) et Mes chers voisins (2000).

Las brujas de Zugarramurdi a pour personnages centraux un père divorcé, José, et un jeune chômeur, Antonio (respectivement incarnés par les très populaires Hugo Silva et Mario Casas), qui décident de cambrioler une réserve d'or à Madrid. Après le coup, ils prennent en otage Manuel, un chauffeur de taxi, et fuient vers la France avec le fils de José, qui a huit ans et que son ex est déterminée à retrouver. Arrivés dans la Navarre profonde, ils tombent entre les mains d'une horde de folles qui se nourrissent de chair humaine.

La troupe, un des points forts du projet, comprend aussi Carmen Maura, Carolina Bang, Terele Pávez, Pepón Nieto, Secun de la Rosa, Enrique Villén, Santiago Segura et Carlos Areces.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.