email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

Vent d'est à Cottbus

par 

- Le célèbre festival allemand dédié au cinéma est-européen donne aujourd'hui le coup d'envoi de sa 22ème édition

Vent d'est à Cottbus

La 22ème édition du Festival du cinéma est-européen de Cottbus commence aujourd'hui dans la ville universitaire est-allemande jouxtant la frontière polonaise. Jusqu'au 11 novembre, l'événement va proposer plus de 150 titres représentant 36 pays.

La compétition internationale réunit dix longs métrages, dont certains se sont déjà illustrés en Europe de l'Est et ailleurs, comme les sélections cannoises Dans la brume [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sergeï Loznitsa et Les Enfants de Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aida Begić
fiche film
]
de la Bosniaque Aida Bejic, ou encore A Month in Thailand [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paul Negoescu
fiche film
]
du Roumain Paul Negoescu et le thriller d'espionnage Redemption Street [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Miroslav Terzić
fiche film
]
du Serbe Miroslav Terzic. Une compétition internationale est également réservée aux courts métrages, tandis qu'un jeune jury doit arbitrer la compétition germano-polonaise U 18.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Comme toujours, un large éventail de sections parallèles attrayantes présente le cinéma centre- et est-européen sous toutes ses coutures. Parmi les Projections spéciales, on trouve notamment l'audacieux film croate Cannibal Vegetarian [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Branko Schmidt (cette année membre du jury international) et plusieurs autres de ses films précédents, ainsi que The Girl and Death [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Hollandais Jos Stelling ou encore Doll, the Fatso, and Me [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Allemand Felix Stienz, dont l'héroïne, Europe, aveugle et enceinte, va de Paris à Berlin pour retrouver le père.

La section Spectrum va au-delà du cinéma grand public, avec des titres comme Made in Ash [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Iveta Grófóva
interview : Jiří Konečný
fiche film
]
de la Slovaque Iveta Grofova et Faith, Love, and Whiskey de la Bulgare Kristina Nikolova. Le public de Cottbus peut aussi découvrir des succès nationaux, ou se plonger dans le parcours thématique offert par la section Focus, qui s'intéresse cette année aux rapports des pays de l'Est aux religions et propose notamment le double-lauréat cannois Au-delà des collines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cristian Mungiu
interview : Cristian Mungiu
interview : Cristian Mungiu
fiche film
]
de Cristian Mungiu.

Le festival prévoit aussi une Journée russe, une section "Horizons polonais" organisée en partenariat avec le festival Nouveaux Horizons de Wroclaw, une sélection de films pour enfants, une compétition réservée aux amateurs de la région et une rétrospective consacrée à la réalisatrice est-allemand Helke Misselwitz.

Enfin, le volet globalEAST explore les influences est-européennes dans le cinéma mondial, en particulier le cinéma ibérique et latino-américain, à travers des titres comme la coproduction hispano-lituanienne Silencio en la nieve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gerardo Herrero
fiche film
]
de Gerardo Herrero, Argentinian Lesson du Polonais Wojciech Staron, With Fidel Whatever Happens du Serbe Goran Radovanovic, ou encore le film argentin Germania de Maximiliano Schonfeld.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy