email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ROME 2012 Alice nella Città

Babygirl : l'adolescence dans le Bronx

par 

- Dans cette coproduction irlando-américaine, Macdara Vallely s'intéresse au rapport mère-fille dans les communautés latinos de New York

Babygirl : l'adolescence dans le Bronx

Un des films les plus intéressants de la compétition Alice dans la Ville est la comédie dramatique irlando-américaine Babygirl [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, écrite et réalisée avec brio par la Nord -Irlandaise Macdara Vallely (dont le film Peacefire, adapté de la pièce qui lui a valu le Prix de la première pièce d'Édimbourg, a concouru à Karlovy Vary en 2008).

L'ingénieux générique, qui est un dessin-animé, introduit un appartement bruyant au coeur du Bronx, celui dans lequel Lena vient de s'installer avec sa mère portoricaine et un nouveau-né qu'elle a eu de son dernier petit ami en date - en effet, Lucy, qui est une jeune mère célibataire affectueuse mais puérile dans sa soif d'amour, semble collectionner les mauvais compagnons.
Sous les yeux de Lena, qui a maintenant 15 ans et qui a grandi vite, Lucy se débrouille de nouveau pour créer un nouveau désastre : elle s'amourache comme une adolescente d'un Hispano-Américain rencontré dans le bus qui est plus jeune et s'intéresse tout autant à elle qu'à sa fille ("... une scène réelle dont j'ai été témoin dans le métro à New York, explique la réalisatrice. Je me suis demandé ce qui allait arriver à la petite. Cependant, je ne voulais pas qu'elle soit une victime passive, mais qu'elle réagisse, et dans le scénario, ça se passe comme ça."). Pour sauver sa mère d'un énième échec, Lena met sa vie à part et tente de distraire le nouvel amant de sa mère, mais évidemment, la situation ne fera qu'empirer.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le meilleur élément du film, tourné pendant l'été 2010 entre Fort Totten, dans le Queens, et le Bronx, est sans conteste la description qu'il fait de ce quartier cacophonique et explosif et de la communauté latine, vivante et complexe; sur une musique créée par Brendan Dolan qui ajoute du rythme à un scénario agréable bien que sans grandes surprises.

Babygirl, qui a coûté moins d'un million de dollars et a fait son avant-première au Festival de Tribeca, a été produit par Gigi Dement et Paul Miller pour Escape Pictures (États-Unis) et David Collins pour Samson Films (Irlande), avec le soutien de l'IFB-Irish Film Board.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy