email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Suède

We Are Best! touche le gros lot auprès de l'Institut du cinéma de Suède

par 

- Le nouveau projet de Lukas Moodysson fait partie des 6 productions (3 fictions, 3 documentaires) qui se partageront les 2,5 millions d'euros que l'Institut vient d'allouer

We Are Best! touche le gros lot auprès de l'Institut du cinéma de Suède

Vi är bäst! (We Are Best!, titre provisoire) de Lukas Moodysson, qui est en cours de tournage au centre régional Film i Väst de Trollhättan, a reçu plus que la part du lion lors de la dernière session d'attribution de soutiens à la production de l'Insitut du cinéma de Suède : sur les 2,5 millions d'euros accordés, 1,3 million sont allés à ce portrait de trois pré-adolescentes errant dans les rues de Stockholm. Le film est produit par Lars Jönsson pour Memfis Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Blowfly Park, premier long métrage de Jens Östberg, a pour héroïne une enseignante en hôpital de jour qui pourrait bien avoir commis un meurtre violent. Ce thriller psychologique, dont Östberg a composé lui-même le scénario, a reçu 670 000 euros. Il sera produit par Rebecka Lafrenz et Mimmi Spång pour Garagefilm International AB, une équipe à laquelle on doit Sebbe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Babak Najafi (2010) et Cockpit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mårten Klingberg (2012).

Bypass du Britannique Duane Hopkins, produit outre-Manche par Third Films Ltd avec la société suédoise Plattform Produktion d'Erik Hemmendorff, a reçu 58 000 euros. Le film, scénarisé par Hopkins, raconte l'histoire de Tim, un jeune homme de la classe ouvrière et receleur à la petite semaine qui est malade mais ne se rend pas compte à quel point. Il vient de perdre sa mère, il va bientôt devenir père. C'est quelqu'un d'attentif à son entourage et de conscient de ses responsabilités.

L'Institut a également financé trois longs métrages documentaires : Freak Out! de Carl Javér, sur cinq jeunes qui en 1900 ont acheté une colline en suisse pour créer une société nouvelle, Monte Verità ; No Burgas Behind Bars, tourné par Nima Sarvestani et Maryam Ebrahimi dans une prison afghane réservée aux femmes ayant commis des "crimes contre la moralité" ; Penthouse North de Johanna St Michael, sur une femme qui vit dans l'ombre de son scintillant passé.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.