email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Formation / Italie

TFL : un séisme, des vampires chinois et des religieuses enceintes déferlent sur Script & Pitch

par 

- Parmi les projets en quête de coproducteurs présentés pendant la deuxième journée du TorinoFilmLab figure une fiction écrite par Tommaso Capolicchio dont l'action se passe pendant le terrible tremblement de terre de l'Aquila

TFL : un séisme, des vampires chinois et des religieuses enceintes déferlent sur Script & Pitch

Le film n'a pas encore de réalisateur, mais il a un sujet on ne peut plus intéressant : L'amore ai tempi del terremoto (litt "l'amour aux temps du tremblement de terre") est le premier projet de long métrage de fiction dont l'action se passe pendant le tremblement de terre survenu dans l'Aquila le 6 avril 2009, une catastrophe qui a fait plus de 300 morts. Il a été présenté dans le cadre du TorinoFilmLab (TFL), pendant la journée dédiée au programme Script & Pitch, par son scénariste Tommaso Capolicchio (l'auteur de la célèbre série télévisée Un medico in famiglia, lauréat du Prix Solinas 2006 et finaliste pour le même prix en 2008 - cf. photo) : "Le tremblement de terre de l'Aquila a jusqu'ici été raconté à travers des documentaires et des films engagés. J'ai voulu imaginer cet événement traumatisant comme un court-circuit dans la vie de trois personnages".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Nabil est un immigré nord-africain en lutte contre un pays qui le refuse. Massimo, avocat, est confronté à des spéculateurs immobiliers sans scrupules et pris dans un mariage malheureux. La jeune Lucia est quant à elle amoureuse du mauvais bonhomme. Et puis soudain, le tremblement de terre survient et change complètement leurs vies : en semant la mort, il les force à réfléchir sur eux-mêmes. Capolicchio imagine un film dans le style de ceux d'Iñárritu réalisé par un réalisateur étranger - "pour avoir un regard extérieur", dit-il. En attendant, la société de production du film, Josei, cherche des producteurs et des partenaires financiers.

Parmi les seize projets présentés pendant la deuxième journée du "Meeting Event" du TFL, on trouve aussi Do you love me de la Lituanienne Lina Luzyte, qui s'interroge sur le sens profond des liens de sang à travers l'histoire tragicomique d'un père, d'une mère et d'une fillette qui ne vivent pas tant ensemble qu'à côté les uns des autres, parallèlement. Le Hollandais David Verbeek propose quant à lui Dead & Beautiful, où un groupe de Chinois richissimes, au sortir d'une nuit d'excès, se font mordre par des vampires. Les Françaises Sabrina B. Karine et Alice Vial ont amené le projet Au nom de la mère, qui s'inspire du cas des nombreuses soeurs polonaises qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale, se sont retrouvées enceintes de soldats soviétiques.

Ce soir (mardi 27), après la remise des prix du TFL, on saura si ces projets continueront leur parcours au sein du laboratoire turinois.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy