email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2013

Un Ours d'or d'honneur pour Claude Lanzmann

- Le documentariste français recevra au prochain Festival de Berlin un Ours d'or pour l'ensemble de sa carrière. 6 de ses films seront projetés

Un Ours d'or d'honneur pour Claude Lanzmann

Le 63ème Festival de Berlin (7-17 février 2013) va offrir son Ours d'or d'honneur au réalisateur de documentaires français Claude Lanzmann (photo). Son oeuvre fera aussi l'objet d'une rétrospective composée de six titres, dont le célèbre Shoah, un film de neuf heures et demie sur le génocide des Juifs qui a demandé à Lanzmann douze ans de recherches et d'entretiens auprès de ses vrais protagonistes, sur les vrais lieux de l'horreur, et a été présenté au Forum de Berlin en 1986, comme plusieurs des documentaires suivants du réalisateur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lanzmann, qui a eu 87 ans il y a deux jours, a été résistant puis étudiant en philosophie à Paris et Berlin après la guerre. Son travail de journaliste (il dirige encore la revue Les Temps Modernes, fondée par Jean-Paul Sartre) comme ses films ont toujours été tournés vers les thèmes de l'antisémitisme et des luttes politiques pour la liberté. "Claude Lanzmann est un des plus grands documentaristes. À travers les représentations qu'il a faites de l'inhumanité et de la violence, de l'antisémitisme et de ses conséquences, il a créé un nouveau genre d'exploration filmique et éthique. Nous sommes honorés de lui rendre honneur", a dit le directeur de la Berlinale, Dieter Kosslick.

Les autres films proposés dans le cadre de l'Hommage à Claude Lanzmann sont : Pourquoi Israël (1973), son tout premier film ; Tsahal (1994), son troisième, qui se penche sur les hommes et femmes de l'armée israélienne et a été présenté à l'époque au Forum de la Berlinale ; Un vivant qui passe (1999), entretien avec un rapporteur pour la Croix Rouge pendant la guerre qui avait dressé du camp de Theresienstadt un tableau élogieux ; Sobibór, 14 octobre 1943, 16 heures (2001), projeté au Forum en 2002 et choisi cette année pour accompagner la remise de l'Ours d'honneur; Le rapport Karski (2010).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.