email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION France

Chi-Fou-Mi mise sur La Marche de Nabil Ben Yadir

par 

- Lambert Wilson, Vincent Rottiers, Ramzi Bedia et Leila Bekhti au casting du premier long métrage produit par la société pilotée par Hugo Sélignac

Chi-Fou-Mi mise sur La Marche de Nabil Ben Yadir

Révélé avec Les Barons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview avec le réalisateur et l'act…
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
, Nabil Ben Yadir (photo) démarrera le 11 février prochain le tournage de son second long métrage : la comédie sociale La Marche. Selon nos informations, cette coproduction franco-belge pilotée par la société parisienne Chi-Fou-Mi, réunira au casting Lambert Wilson (nominé au César 2011 de meilleur acteur pour Des hommes et des dieux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
), Vincent Rottiers (à l’affiche le 2 janvier dans Renoir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christa Théret
fiche film
]
), Ramzi Bedia (Les Seigneurs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Leila Bekhti (nominée au César 2012 de meilleure actrice pour La source des femmes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et appréciée dans Une vie meilleure), Nader Boussandel (Nous York [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Charlotte Le Bon (Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Philippe Nahon.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ecrit par le réalisateur avec Nadia Lakhdar et Ahmed Ahmidi, le scénario qui est inspiré de faits réels, opère un retour à l’année 1983. Beaucoup d’"Arabes" à travers la France vivent les crimes racistes et les bavures policières comme une fatalité. Des jeunes des Minguettes (un quartier de Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise), pas plus armés que les autres, décident d’arrêter de "tenir les murs" et de tout faire pour ne plus être considérés comme des Français de seconde zone. A la manière de Gandhi, ils ont l’idée d’une grande marche non-violente. Avec le soutien de Christophe Dubois, le curé des Minguettes, ils se lancent donc dans une "Marche pour l’égalité et contre les discriminations". De Marseille à Paris.

Produit par Hugo Sélignac (qui a fait ses armes aux Productions du Trésor notamment avec Les petits mouchoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) pour Chi-Fou-Mi qui débute ainsi dans le long métrage, La Marche bénéficie d’un budget de 10,6 M€ incluant entre autres des coproductions de France 3 Cinéma et des Belges de Entre Chien et Loup, un préachat de Canal+ et 297 000 euros de soutien de la région Ile-de-France. Le tournage se déroulera du 11 février au 26 avril 2013. La distribution France et les ventes internationales sont encore en négociations.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.