email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Allemagne

Le fonds régional NRW distribue 2,96M €

par 

- Le fonds cinéma de la région Rhénanie du Nord-Westphalie consacre 2,11M à la production, 293 000 euros au développement, 453 000 à la distribution et 106 500 à la modernisation des salles.

Le fonds régional NRW distribue 2,96M €

En sa cinquième session d'attribution de soutiens de l'année 2012, le fonds régional Filmstiftung NRW (Rhénanie du Nord-Westphalie) a distribué 2,96 millions d'euros en tout, soit 2,11 millions dédiés à la production, 293 000 euros au développement, 453 000 à la distribution et 106 500 à la modernisation des salles.

La mieux dotée des productions soutenues est Stromberg, adaptation par Arne Feldhusen de la série télévisée à succès (photo) de Ralf Husmann qui a valu à la société Brainpool un coup de pouce de 700 000 euros, car son tournage s'effectuera entièrement dans la région.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
Charlemagne Youth Prize

Moneypenny a reçu 600 000 euros pour produire Miss Sixty, premier long métrage de Sigrid Hoerner qui sera lui aussi réalisé dans sa totalité en Rhénanie du Nord-Westphalie. Le film, interprété par Iris Berben et Jesper Christensen (vu dans Nymphomaniac de Lars von Trier), raconte l'histoire d'une femme de 60 ans qui devient mère pour la première fois.

Feo Aladag, l'actrice couverte de prix (dont le Prix LUX 2010) pour son premier film en tant que réalisatrice, L'Étrangère [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Feo Aladag
interview : Feo Aladag
fiche film
]
, prépare un deuxième long métrage, Später im Sommer, un récit de guerre où un autre choc culturel se joue, cette fois entre un soldat allemand et un Afghan. Elle retrouvera pour ce film la directrice de la photographie Judith Kaufmann (Quatre minutes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
Qui, à part nous [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). Le projet est produit par Independent Artists, qui a reçu du fonds NRW 200 000 euros, de même que Westendfilme pour le film social Weiße Ritter, de et avec Markus Mischkowski et Kai Maria Steinkühler dans les rôles des deux amis chômeurs résidant à Cologne Mike et Alfred, qu'ils ont déjà dépeints dans leurs films précédents.

160 000 euros sont allés à The Match Factory pour la coproduction The Six-Fingered Man du Chypriote Yannis Economides, un film noir dont l'action se déroule dans les bas fonds d'Athènes. zero one a de son côté obtenu 100 000 euros pour Adriana Altaras – Titos Brille, une comédie documentaire sur la famille de la femme de théâtre d'origine croate. La même somme a été attribuée à Lichtblick pour un téléfilm sur le plus gros cambriolage de train de tous les temps, Die Gentlemen baten zur Kasse de Martin Witz et Carl-Ludwig Rettinger. La société Mascha Film a quant à elle récolté 50 000 pour le documentaire sur la Colombie Sumak Kawsay – Das gute Leben. 

Les aides au scénario ont profité notamment à Lola Randl pour Schnick, Schnack, Schnuck (Coin Film, 25 000 euros), ainsi qu'à Christoph Hochhäusler et Ulrich Peltzer (Sous toi, la ville [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christoph Hochhäusler
fiche film
]
) pour Lichtjahre, qui racontera l'histoire d'un journaliste au coeur d'une affaire explosive (Heimatfilm, 70 000 euros).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.