email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

MARCHÉ France

StudioCanal voyage avec The Look of Love

par 

- La société française mise sur le film de Michael Winterbottom qui fera sa première mondiale samedi au Sundance avant d’être projeté à la Berlinale

StudioCanal voyage avec The Look of Love

Le Festival du Sundance qui démarre aujourd’hui s’annonce fructueux pour la société française de ventes internationales StudioCanal qui y dévoilera samedi en première mondiale The Look of Love [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(ex King of Soho – photo – article) du Britannique Michael Winterbottom. Le film interprété par Steeve Coogan dans le rôle du baron londonien de la pornographie Paul Raymond a été cofinancé par StudioCanal. Il fera ensuite sa première européenne à Berlin (du 7 au 17 février) dans la section Berlinale Special.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

StudioCanal compte sur son line-up un autre titre britannique sélectionné au Sundance : In Fear [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Ce premier long métrage signé Jeremy Lovering, retraçant les mésaventures d’un jeune couple luttant pour survivre à une nuit cauchemardesque, sera projeté au programme Midnight.

Parmi les autres sociétés françaises de ventes internationales en action au Sundance se distingue aussi Gaumont qui misera sur Two Mothers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Anne Fontaine (production majoritaire australienne avec Ciné@ et Mon Voisin Productions côté hexagonal). Comptant au casting sur Naomi Watts et Robin Wright, le film fera sa première mondiale demain à Park City.

A signaler également les 45 premières minutes de Wrong Cops (article) de Quentin Dupieux (en projection spéciale dans la section New Frontier) et le documentaire The Gatekeepers de Dror Moreh (nominé à l’Oscar et coproduit par la France avec Israël, l’Allemagne et la Belgique) au menu Spotlight. Enfin, le Sundance sera aussi un terrain de business pour Memento Films International qui vend Circles de Sdran Golubovic (article) et pour Doc & Film International qui négocie pour Wajma de Barmak Akram (news), deux titres en compétition dans la section World Cinema Dramatic, ainsi que pour Funny Balloons qui pilote les ventes de No du Chilien Pablo Larraín (projeté au Spotlight).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy