email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Italie

Guido Lombardi commence le tournage de Take Five à Naples

par 

- Dans son deuxième long, l'auteur de Là-bas raconte un cambriolage rocambolesque entrepris par 5 hommes, dont un se trouve incarné par Salvatore Striano (César doit mourir)

Guido Lombardi commence le tournage de Take Five à Naples

Naples accueille à commencer d'aujourd'hui le tournage de Take Five, deuxième long métrage de Guido Lombardi après l'excellent Là-bas – Educazione criminale [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guido Lombardi
fiche film
]
(Lion d'or du futur et meilleur film de la Semaine internationale de la critique à Venise en 2011– lire la critique). Le film, produit par Gaetano Di Vaio pour Figli del Bronx, Gianluca Curti pour Minerva Pictures Group et Dario Formisano pour Eskimo, avec RaiCinema, se passe entièrement à Naples et raconte un cambriolage rocambolesque entrepris par cinq hommes formant une alliance fragile.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le cambrioleur Gaetano (Gaetano Di Vaio), après plusieurs années de prison, est devenu receleur. Peppe dit ‘O Sciomèn (Peppe Lanzetta) est une légence dans le quartier. Lui aussi a fait de la prison pour vol, mais il souffre à présent de dépression. Ruocco (Salvatore Ruocco, vu dans Gomorra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Domenico Procacci
interview : Jean Labadie
interview : Matteo Garrone
fiche film
]
) est lutteur mais ne peut pratiquer que dans le cadre de combats clandestins. Striano (Salvatore Striano, à l'affiche de César doit mourir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo et Vittorio Taviani
fiche film
]
), photographe, est aussi le parrain d'une nouvelle génération. Carmine (Carmine Paternoster) travaille dans les égout municipaux. Un matin, ce dernier se retrouve par erreur dans le caveau de la Banque de Naples. Il a alors une idée.

Pour son réalisateur, Take Five est "l'histoire de cinq 'irréguliers' qui ont un rêve en commun : celui de s'enrichir. Sans argent, ils savent qu'ils ne sont personne, alors ils le recherchent de manière obsessionnelle, bien qu'ils soient destinés à échouer". L'alliance instable qu'ils forment jusqu'au moment du cambriolage s'écroule dès lemoment où Gaetano, qui a réuni la bande, disparaît avec le butin, soit plusieurs millions. “Mis sous pression, enfermés dans une pièce pendant des heures, ils laissent ressortir leurs caractères, révélant leur force ou leur vulnérabilité, mais surtout leur solitude. Et personne ne fait confiance à personne", explique Lombardi. Take Five devient donc un jeu de massacre au fil duquel les secrets des malfrats sont petit à petit révélés, des secrets qui ne seront protégés qu'en abattant ceux qui les ont entendus.

Le tournage doit durer sept semaines. Des photos et nouvelles du film seront publiées sur son blog officiel.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy