email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2013 Pologne

Szumowska, Roslaniec et Malaszczak en vitrine

par 

- Joli triplé polonais à Berlin avec In the Name of en compétition, Sieniawka au Forum et Baby Blues à Generation 14plus

Szumowska, Roslaniec et Malaszczak en vitrine

Avec In the Name of [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Malgorzata Szumowska
fiche film
]
qui fera sa première mondiale vendredi 8 février en compétition à la 63ème Berlinale (du 7 au 17 février), Malgorzata Szumowska s’attaque de nouveau à un sujet sensible. Après avoir traité, non sans une certaine ironie, le thème la mort des proches dans 33 Scenes from Life [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, puis levé le tabou de la prostitution étudiante dans Elles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Malgorzata Sumowska
fiche film
]
, elle se concentre cette fois sur l’Eglise catholique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

L’intrigue du film tourne autour d’un prêtre vivant dans un village polonais et organisant un cercle afin d’aider les garçons ayant un passé difficile. Mais ce prêtre porte son propre fardeau... Pour ce portrait des secrets de l’amour et de la foi qui peuvent concerner les représentants de l’Eglise, la réalisatrice a réuni au casting de très bons acteurs polonais, notamment Andrzej Chyra, Maja Ostaszewska, Mateusz Kosciukiewicz et Lukasz Simlat.

Une autre audacieuse réalisatrice polonaise est à l’affiche de la Berlinale, dans la section Generation 14plus : Katarzyna Roslaniec. Remarquée avec Mall Girls [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(un sujet proche de Elles avec la prostitution d’adolescentes cherchant leurs clients dans les centres commerciaux), la jeune cinéaste se confronte à nouveau aux problèmes de la jeunesse actuelle avec Baby Blues [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(article). Mis en scène à la manière des blogs, le film fait émerger les penchants superficiels et l’égocentrisme de la jeune génération.

Le cinéma polonais sera aussi représenté à Berlin dans la section Forum avec Sieniawka [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Marcin Malaszczak. Ce réalisateur qui vit et travaille dans la capitale allemande propose dans ce premier long-métrage une sorte de voyage dans le subconscient de l’humain.

Du côté de l’European Film Market, la Pologne ne manquera pas non plus d’atouts, notamment avec Lasting [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacek Borcuch
fiche film
]
de Jacek Borcuch, Last Floor de Tadeusz Król, The Fifth Season of the Year de Jerzy Domaradzki et The Girl from the Wardrobe du cinéaste indépendant Bodo Kox.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy